L2 (J30) : Nîmes réussit le coup parfait à Brest

L2 (J30) : Nîmes réussit le coup parfait à Brest©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le lundi 19 mars 2018 à 22h45

Nîmes a décroché lundi un quatrième succès consécutif en L2 en s'imposant à Brest (0-2), quasiment éliminé de la course à la montée avec ce revers. En revanche, les Crocos consolident leur deuxième place et reprennent quatre points d'avance sur l'AC Ajaccio.

Rien n'arrête Nîmes sur le chemin d'un retour en L1, 25 ans après sa dernière saison dans l'élite du football français. Les Crocos ont bouclé la 30eme journée de L2 sur un quatrième succès consécutif en championnat, en s'imposant à Brest lundi (0-2). Ils ont ainsi repris leurs quatre points d'avance sur l'AC Ajaccio et consolidé leur deuxième place, la dernière synonyme d'accession directe à l'étage supérieur sans en passer par les play-offs. Les Gardois ont pourtant souffert pendant la première demi-heure sur la pelouse rendue compliquée par les conditions frigorifiques dans le Finistère, surtout qu'elle était encore pleine de neige dans la matinée.L'enchaînement parfait de Bozok pour le 22emeDominés dans le jeu par des Bretons séduisants, ils ont tenu bon et profité des ratés d'Habib Diallo, incapable de concrétiser la supériorité de son équipe (12eme, 32eme). Ils ont surtout piqué sur leur première réelle occasion de la soirée, même si Téji Savanier avait envoyé une première banderille (15eme). Sur un mouvement initié par un Romain Del Castillo encore excellent, Umut Bozok a enrhumé toute la défense brestoise d'un enchaînement parfait pour claquer son 22eme but de la saison en L2 (0-1, 35eme). Juste avant la pause, Rachid Alioui aurait pu tuer tout suspense sur un penalty généreusement accordé aux Nîmois, pour une main pourtant involontaire de David Kiki. Mais l'attaquant du dauphin de Reims a manqué le cadre (45eme).Coeff expulsé sur le bancMais le break n'était qu'une question de temps. Dès le retour des vestiaires, Anthony Briançon a intelligemment couper un centre parfait de Savanier pour doubler la mise, le tout dans une défense bretonne apathique (0-2, 48eme). Les hommes de Jean-Marc Furlan, abasourdis par ces deux buts inscrits par un Nîmes aussi solide que réaliste, n'ont jamais réussi à réellement réagir. Ils ont fini par étaler leur frustration dans une rencontre qui a connu des montées en tension, jusqu'à l'expulsion d'Alexandre Coeff quelques minutes après sa sortie, pour des mots avec le quatrième arbitre (64eme). Un fait de jeu qui a suffi à résumer la déception de Brestois qui ont perdu le contact avec le bon wagon dans la course à la montée et pointent désormais à cinq points de la 5eme place, la dernière qualificative pour les play-offs. Sanction logique pour le 9eme de L2, qui n'a pris que 20 points en 15 matchs à domicile cette saison...A voir aussi :>>> Le classement de L2>>> Calendrier et résultats

Vos réactions doivent respecter nos CGU.