L2 (J30) : Brest remet la marche avant, Amiens et Troyes se placent en embuscade

L2 (J30) : Brest remet la marche avant, Amiens et Troyes se placent en embuscade©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 17 mars 2017 à 22h05

Le Stade Brestois a renoué avec la victoire vendredi contre Laval (3-0), après trois matchs sans victoire, et repris ainsi la tête du classement. Avec leurs succès à l'extérieur, Amiens et Troyes sont revenus à portée du podium, avant le choc Reims-Lens de samedi.

Le Stade Brestois est redevenu lui-même vendredi. Dans le dur depuis bientôt deux mois, avec seulement cinq points pris sur les six dernières journées et trois matchs consécutifs sans victoire, le club breton s'est relancé vendredi. Il a aisément dominé Laval (3-0), toujours scotché en dernière position du classement de L2 après une huitième rencontre de suite sans succès. Tout l'inverse des Brestois, de retour à la première place en attendant le choc Reims-Lens de samedi. Symbole du retour du jeu « à la Jean-Marc Furlan », ils ont claqué le troisième but au bout d'une action collective de toute beauté, avec Cristian Battochio à la passe décisive et Julien Faussurier à la conclusion. Il était important de relancer la machine avant la trêve internationale pour les Bretons.
Douze buts d'un remplaçant pour Amiens
D'autant que deux outsiders dans la course au podium ont mis la pression sur le trio de tête. Après avoir courbé l'échine en première période, Amiens a piqué lors de la seconde sur la pelouse du Red Star (0-1). Charly Charrier a inscrit le seul but du match huit minutes seulement après son entrée en jeu (71eme). La douzième réalisation d'un remplaçant pour la formation picarde, qui détient le record du genre en L2 cette saison et qui se rapproche à un point du duo Reims-Lens. Comme Amiens, Troyes a ramené une victoire importante de son déplacement à Bourg-en-Bresse (2-4) pour revenir à deux unités du tiercé gagnant. Une rencontre très tendue qui a basculé juste avant la pause, quand Jimmy Nirlo a concédé un penalty en étant exclu sur l'action. Adama Niane, qui a porté son total de buts en L2 à dix-neuf en réalisant le doublé à l'heure de jeu, l'a transformé et permis à l'ESTAC de faire le break à cet instant du match (1-3, 43eme). Troyes a aussi bouclé la partie à dix, avec le carton rouge attribué à Charles Traoré pour un geste d'humeur en toute fin de rencontre (94eme).
Orléans dans la zone rouge
Devenu candidat à la montée avec sa série de onze matchs sans revers en L2, Nîmes n'a pu prolonger sa série à Sochaux (2-1). Fabien Garcia y a été expulsé (60eme), avant que Sochaux ne fasse la différence en deux temps par la grâce d'un coup-franc parfait de Florian Martin (66eme) et du treizième but dans la compétition de Faneva Andriatsima (68eme). Le FCSM décroche ainsi son deuxième succès en 2017, mais reste promis à une fin de saison dans le ventre mou. Dans le bas du tableau, Orléans a plongé dans la zone rouge (19eme) du fait de la large victoire de Tours à Valenciennes (0-4). Le TFC a profité d'un coup du chapeau splendide de Cheick Fantamady Diarra pour réaliser une excellente opération et grimper provisoirement à la 17eme place. Pour l'USO, tout s'est joué en une minute contre le GFC Ajaccio (1-1), avec l'ouverture du score de Benjaloud Youssouf pour les locaux (16eme) et l'égalisation d'Olivier Kemen dans la foulée (17eme). A noter enfin le nul de l'AC Ajaccio contre Le Havre (0-0) et la victoire étriquée de Niort à Clermont (0-1).

A voir aussi :
>>>Le film de la soirée
>>> Le classement de L2

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L2 (J30) : Brest remet la marche avant, Amiens et Troyes se placent en embuscade
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]