L2 (J3) : Lens enfonce Nancy, Sochaux retrouve des couleurs

L2 (J3) : Lens enfonce Nancy, Sochaux retrouve des couleurs©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le vendredi 10 août 2018 à 21h54

Large vainqueur de Nancy ce vendredi (0-3), Lens continue son sans-faute et s'installe à la première place du classement de la Ligue 2. Les Lorrains sont quant à eux avant-derniers, juste devant Orléans, hors du coup contre Auxerre (0-3). Sochaux, de son côté, à relevé la tête en s'imposant sur le terrain de l'AC Ajaccio (2-3).

Nancy n'y arrive pas


Nancy voulait éviter de connaître une nouvelle saison galère, mais c'est mal embarqué. Après deux défaites inaugurales, les Lorrains recevaient une équipe de Lens très séduisante depuis la reprise. Après 90 minutes, le rapport de force ne s'est pas inversé. Bien au contraire. Les Lensois étaient seuls sur la pelouse du Stade Marcel-Picot alors que des spectateurs tentaient de déserter les tribunes dès la demi-heure de jeu. Il faut dire que les buts précoces de Gomis (0-1, 5eme) et Tahrat (0-2, 14eme) ont plongé les coéquipiers d'Ernest Seka sous l'eau. Amorphes, ils ont été incapables de réagir malgré le gros coup de gueule de Didier Tholot à la mi-temps. Pire encore, ils ont encaissé un penalty de Mesloub dès la reprise. 3 matches, 3 victoires, 6 buts marqués, aucun encaissé, Lens est un solide leader et fait passer un message au reste de la Ligue 2. L'ASNL, déjà en perte de confiance, va devoir réagir très vite pour ne pas perdre de vue les autres équipes.

Grenoble se plaît en Ligue 2


Niort était un surprenant co-leader, mais il a fini par tomber sur la pelouse de Grenoble (1-0). L'équipe qui a accédé à la Ligue 2 après son barrage à la fin du printemps continue sur sa lancée et est toujours invaincue cette saison. Avec deux victoires et un nul, les Grenoblois sont assurés d'être dans le top 5 à l'issue de cette journée. Un seul but a suffi pour triompher des hommes de Patrice Lair. A quelques secondes de la mi-temps, c'est Jessy Benet qui a fait trembler les filets du Stade des Alpes (1-0, 45eme+1). Cet avantage a été préservé jusqu'au bout malgré les tentatives niortaises. Le GF38 est de retour dans le monde professionnel et il s'y plaît.

Auxerre se lance enfin


Avec deux défaites et six buts encaissés, Auxerre étaient en mauvaise posture avant de se déplacer à Orléans, une autre équipe mal en point. Pablo Correa a décidé de changer de gardien et de titulariser Quentin Westberg pour changer de dynamique : cela a marché. Si le portier bourguignon n'a pas eu grand-chose à faire, il a su repousser un coup-franc de Lauriente en fin de match. Avant cet arrêt, les attaquants de l'AJA ont fait le travail. Mickael Barreto (0-1, 3eme) et Yanis Merdji à deux reprises (41eme, 53eme) ont marqué. Avec cette large victoire, Auxerre retrouve des couleurs. En évitant de prendre un but, les Bourguignons gagnent quelques certitudes. Il en faudra pour continuer la remontée au classement.

Et aussi...


Valenciennes n'est pas passé loin de suivre le rythme de son voisin des Hauts-de-France, Lens. Mehdy Ghezoui a rapidement ouvert le score sur penalty (1-0, 20eme) mais la Berrichonne de Châteauroux a fini par égaliser en fin de rencontre grâce à Maxime Barthelmé (1-1, 87eme). Un match nul logique mais qui va laisser des regrets aux coéquipiers de Sébastien Roudet. Dans deux matchs fous, les clubs ajacciens se sont inclinés à domicile. L'AC Ajaccio contre Sochaux (2-3), le Gazélec Ajaccio contre Lorient (1-3). C'était globalement la soirée des victoires à l'extérieur puisque Le Havre a pris trois points à Beauvais en battant le Red Star (0-1) et Béziers a créé la surprise de la soirée en allant s'imposant à Troyes (0-1). Aboubakary Kanté a marqué le but du promu sur la pelouse de l'ancien pensionnaire de Ligue 1. Paris FC a aussi failli gagner à Brest mais les deux équipes n'ont pas réussi à se départager (1-1), la faute à des Bretons accrocheurs.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU