L2 (J27) : Toulouse maîtrise Dunkerque

L2 (J27) : Toulouse maîtrise Dunkerque©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 07 mars 2022 à 22h45

Pas de souci majeur pour Toulouse, vainqueur lundi de Dunkerque (2-0) en clôture de la 27eme journée de Ligue 2. Ce match des extrêmes a été géré comme il le fallait par les hommes de Philippe Montanier, de plus en plus favoris pour la montée.



Et de cinq ! Toulouse, sans surprise, a enchaîné lundi soir une cinquième victoire consécutive, à domicile contre l'avant-dernier Dunkerque (2-0). C'était loin d'être la prestation la plus chatoyante du leader, mais celui-ci s'est justement comporté comme tel, en gagnant ce genre de match qui compte dans une course pour la Ligue 1. Après deux premiers arrêts de Vachoux face à Nicolaisen (17eme) et Genreau (29eme), c'est encore et toujours l'inévitable Branco van den Boomen qui a débloqué la situation d'un maître coup franc en pleine lucarne (1-0, 34eme). Le neuvième but de la saison pour le Néerlandais, en plus de son incroyable total de 17 passes décisives. A l'heure de jeu, l'expulsion de Demba Thiam pour un tacle mal maîtrisé (64eme) a clairement facilité la tâche des Haut-Garonnais.

Ils n'en avaient pas un besoin fou, mais n'ont évidemment pas craché dessus dans cette soirée au petit trot. De quoi permettre à Rafael Ratao, à bout portant, de clore l'affaire (2-0, 74eme). "Ils sont vraiment au-dessus, il ne fallait pas se livrer", peste Jérémy Huysman. A l'inverse, Anthony Rouault a forcément le sourire (sur beIN SPORTS) : "Un peu comme à Grenoble, c'était compliqué dans le jeu mais on retient les trois points. On ne mettra pas 4-0 à chaque match, il faut aussi savoir gagner quand on est moins bien."

Le discours reste prudent, mais... "On a cinq points d'avance sur le deuxième, mais on a vu qu'Auxerre est vite revenu alors qu'on avait sept longueurs d'avance sur eux. C'est encore trop tôt pour dire que c'est un tournant, mais il faut continuer comme ça. Nous avons notre destin en main. Si on gagne encore, il n'y a pas de raison..." La recette ? "Ne pas tomber dans la suffisance, continuer de faire ce qu'on sait faire, bosser la semaine et ne pas se relâcher." La meilleure série de la saison est égalée, après les cinq premières journées. Et le troisième, Ajaccio, reste à six points. Bafodé Diakité conclut, dans le ton : "Attention à ne pas perdre le fil et faire n'importe quoi sur des matchs comme ça." Son entraîneur le rassure : "On est armés." Si même le coach commence à le dire...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.