L2 (J22) : Nîmes relance la machine contre Châteauroux

L2 (J22) : Nîmes relance la machine contre Châteauroux©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le samedi 20 janvier 2018 à 16h55

Grâce à des buts de Renaud Ripart, Umut Bozok (sur penalty) et Rachid Alioui, Nîmes s'est imposé samedi après-midi contre Châteauroux. Avec un match en moins, les Crocos reviennent à dix longueurs du leader rémois.

Après sa défaite de la semaine passée contre Lens (1-0), Nîmes n'avait pas le droit à l'erreur à l'occasion de la réception de Châteauroux, samedi après-midi. Et, relégués à treize longueurs du leader rémois, qui s'est imposé vendredi soir sur la pelouse de Bourg-en-Bresse (2-0), les hommes de Bernard Blaquart ont fait le métier contre une Berrichonne qui s'est rapidement retrouvée en infériorité numérique avec l'expulsion de Sidy Sarr (19eme). Grâce à des buts de Renaud Ripart (30eme), Umut Bozok (68eme sur penalty) et Rachid Alioui (81eme), les Crocos ont assuré l'essentiel face aux coéquipiers de Razak Boukari (qui étaient invaincus depuis le 24 novembre dernier et un revers à Niort, 2-1). Cette victoire 3-0 permet aux Nîmois de réduire l'écart avec Reims, et surtout de prendre provisoirement cinq points d'avance sur l'AC Ajaccio et le Paris FC (qui s'affrontent lundi soir à Charléty).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - L2 (J22) : Nîmes relance la machine contre Châteauroux
  • Allez les crocos ! C'est une belle équipe avec de bons joueurs qui sont solidaires et jouent bien au ballon !C'est ça le beau jeu !

  • il serait temps pour la FFF de regarder e qui se passe a NimeS toujours des cartons rouges des cadeaux des arbitres
    aux club les magouilles dévoilées il y a quelque années sont de nouveaux en place.

  • c est difficile pour gagner à Nîmes, il y a systématiquement carton rouge pour l'adversaire

  • C'est des bouchers les joueurs de la Bérrichone .L'attentat sur Ripart méritait un second ROUGE .Bravo les Nîmois.

  • C'est des bouchers les joueurs de la Bérrichone .L'attentat sur Ripart méritait un second ROUGE .Bravo les Nîmois.