L2 (J2) : Caen bat Metz et rejoint Guingamp en tête

L2 (J2) : Caen bat Metz et rejoint Guingamp en tête©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 08 août 2022 à 22h47

Caen, vainqueur de Metz lundi soir en conclusion de la deuxième journée de Ligue 2 (1-0), valide son premier succès à Nîmes. Les Normands, qui ont bénéficié d'une certaine réussite, sont partis pour passer une meilleure saison.



Guingamp n'est donc pas seul. L'En Avant aurait été l'unique leader de Ligue 2 après deux journées, si Caen et Metz avaient partagé les points lors de la dernière affiche du lundi soir, mais ce sont les Caennais qui ont pris le meilleur sur le relégué lorrain (1-0) et partagent ainsi les hauteurs du classement avec les Bretons, après leur première victoire la semaine dernière à Nîmes (0-1). Les Messins, eux, avaient infligé un 3-0 à Amiens mais ils ont manqué l'opportunité de confirmer. Pourtant, les joueurs de Laszlo Bölöni ont eu les occasions, à la suite de l'ouverture du score de la tête de Djibril Diani en fin de première période après trois déviations successives de crânes locaux (39eme).

C'est surtout l'avant-centre Georges Mikautadze qui s'en mord les doigts : "On a eu plus de réussite la semaine dernière, on avait aussi plus posé notre jeu. Là, on a joué trop directement." Contré par Romain Thomas (45eme) puis par le poteau (64eme), l'international géorgien a aussi raté l'égalisation seul face au but vide en fin de rencontre (82eme). Anthony Mandrea a aussi fait le travail à l'heure de jeu pour s'opposer à Bouba Traoré (62eme), permettant aux Caennais de tenir leur belle victoire à domicile.

Même si c'est encore un peu tôt, le gardien malherbiste ne se prive pas de savourer : "On peut retenir notre solidité défensive et notre cohésion, on transmet l'énergie d'une équipe unie et solidaire. C'est de bon augure pour la suite, il faut garder ça. On a un grand public derrière nous, on les remercie. Ils nous poussent et nous soutiennent, ça se voit. On va tout faire pour leur rendre sur le terrain." La communion après le match était réelle. Pourvu pour les Caennais que les promesses de l'été passent au moins l'automne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.