L2 (J19) : Reims déroule contre Valenciennes et prend ses distances

L2 (J19) : Reims déroule contre Valenciennes et prend ses distances©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le samedi 16 décembre 2017 à 16h45

Après sa large victoire de samedi après-midi contre Valenciennes (5-1), le leader rémois prend sept longueurs d'avance sur Nîmes.

Malgré une ouverture du score de Lossemy Karaboué (13eme), Valenciennes a pris une claque lors de son déplacement de samedi après-midi pour affronter Reims. Avec un triplé de Jordan Siebatcheu et un doublé de Pablo Chavarria, les troupes de David Guion n'ont pas laissé la moindre chance aux visiteurs qui ont fait preuve d'une efficacité redoutable (8 tirs cadrés). Invaincus en championnat depuis le 13 octobre dernier et un revers à Châteauroux (3-1, 11eme journée de Ligue 2), les coéquipiers de Danilson Da Cruz sont tout simplement intouchables en ce moment. Martin : « C'est la première fois que je vois ça » « En ce moment, on est super bien, a expliqué le milieu de terrain rémois Marvin Martin au micro de beIN Sports. On enchaîne les victoires et les belles performances. On était costaud cet après-midi malgré cette ouverture du score concédée. On a une grande équipe et surtout un gros mental. Depuis le début de saison, il n'y a pas d'état d'âme. Tout le monde est content d'être dans le groupe. C'est la première fois que je vois ça. Il faut que ça continue comme ça. On se sent bien, il y a de supers jeunes. Il faut revenir avec les mêmes intentions après les vacances. On se parle beaucoup avec David Guion, on se gère super bien. Je suis très satisfait de mon temps de jeu. Même quand je rentre, je prends énormément de plaisir. C'est pas mal, j'enchaîne pour le moment. » Sept points d'avance pour Reims qui impressionneAvec cette victoire, le club du président Jean-Pierre Caillot prend provisoirement sept points d'avance en tête du classement (le match entre le Gazélec Ajaccio et Nîmes a été reporté en raison des intempéries), le troisième étant aujourd'hui relégué à... onze longueurs. Si le VAFC reste sur trois matchs de rang sans succès en Ligue 2, les Rémois poursuivent leur cavalier seul. « On a bien entamé le match, analyse le Valenciennois Sigamary Diarra. Nous étions bien durant les quinze premières minutes. Nous avons réussi à marquer sur notre temps fort. A partir de l'égalisation, nous avons sombré. Nous n'avons jamais su sortir la tête de l'eau. On connaissait le niveau de Reims. Contre une équipe comme ça, nous n'avons pas le droit à beaucoup d'erreurs. Si on rejoue ce match 100 fois avec cet état d'esprit, ça sera compliqué. Il faut mettre tous les éléments de son côté. Nous, on aspire à être à leur niveau. Sur un match, nous étions capables. Mais aujourd'hui, ils étaient plus forts. Je vois Reims aller en Ligue 1. Tous les signaux sont au vert. Défensivement, c'est costaud et ça met des buts. Ils dégagent une certaine sérénité. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU