L2 (J1) : Bastia et Nîmes se quittent dos à dos !

L2 (J1) : Bastia et Nîmes se quittent dos à dos !©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le samedi 24 juillet 2021 à 18h22

En ouverture du championnat de Ligue 2, le Sporting Club de Bastia a partagé les points contre le Nîmes Olympique pour son retour dans le monde professionnel. Affaibli par des cas de Covid-19, le club bastiais a tout de même réussi l'essentiel face à un ex-pensionnaire de Ligue 1.



Même avec quatre cas de Covid-19, le Sporting Club de Bastia voulait faire les choses correctement pour son retour dans le monde professionnel. En ouverture de cette nouvelle saison de Ligue 2, qui plus est face au Nîmes Olympique, un ex de Ligue 1, les hommes de Mathieu Chabert ont partagé les points contre le club gardois (1-1). Sur sa pelouse du stade Armand-Cesari, les Bleus ont fait honneur à leurs supporters, venus en masse pour soutenir la formation de l'île de Beauté et ont joué des coudes avec le NO. Malgré l'ouverture du score de Fomba sur corner avant le quart d'heure de jeu, les insulaires n'ont pas paniqué et ont récité leur jeu. Peu après le repos, le SC Bastia est parvenu à égaliser par le biais de Diongue qui a profité d'un bon service de Santelli dans la surface. Pour le reste de la deuxième période, les Crocos ont semblé dominé cette rencontre mais Bastia est mieux revenu et a fait bloc jusqu'à la fin. Au terme d'un match rugueux, engagé mais plutôt pauvre en occasions, les deux formations ont glané un premier point au classement.

Premier test pour Nîmes

Ce match inaugural résonnait comme un premier test pour Nîmes, fraîchement redescendu de Ligue 1. Avec la perte de joueurs importants comme Ripart, Alakouch, Reynet et la blessure longue durée d'Anthony Briançon, le club gardois navigue à vue. Du côté de Bastia, on prend ce point. « Je suis satisfait de la réaction des gars mais je suis déçu de prendre ce but sur cette erreur d'inattention, reconnaissait Mathieu Chabert à la fin du match. Sur l'action, on se fait prendre un peu comme des jeunes. On paye pour apprendre mais je suis très content du sursaut de mes hommes, surtout en deuxième période. Nous avons montré que nous étions sur la même ligne que la saison dernière. »  Ironie du calendrier, les Corses se déplaceront chez leur dauphin de National, Quevilly-Rouen tandis que Nîmes recevra Dijon samedi prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.