De la violence aussi en tribunes à Ajaccio ?

De la violence aussi en tribunes à Ajaccio ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 21 mai 2018 à 15h19

Au lendemain du 2eme tour des play-offs Ligue 2 entre Ajaccio et Le Havre, la presse normande fait état de violence sur le président havrais et une députée du Havre dans les tribunes du stade François Coty.

La rencontre entre Ajaccio et Le Havre pour les play-offs Ligue 2 ne va pas rester sans incidences après la fin de match houleuse sur le terrain. Si les Corses ont gagné le droit d'affronter Toulouse en barrages, leurs attitudes a choqué. Dès vendredi quand le bus des Havrais a été pris à partie par les supporters ce qui a entraîné le report du match à dimanche. 48h après, la tension n'était pas retombée puisqu'une bagarre générale a éclaté au moment du penalty transformé par Jean-Philippe Mateta. Résultat ? 4 exclusions, des coups et une image du football qu'on n'aime pas voir. Au lendemain de la rencontre, les Corses ont demandé le report de leur barrage contre le Téfécé et critiqué les différentes décisions arbitrales de la rencontre contre le HAC. Mais, c'est du côté de la Normandie que de nouveaux éléments arrivent sur cette fin de soirée. Selon Paris-Normandie et France 3 Normandie, Vincent Volpe, président du Havre, a été pris pour cible au moment du but de Mateta avec des crachats, un coup de pied dans le dos et des jets de projectiles, le tout en tribune présidentielle ! Cité par nos confrères normands et présente à Ajaccio, Agnès Firmin-Le Bodo, députée du Havre, assure qu'ils ont été obligés de « quitter en urgence la tribune pendant le match et se sont retrouvés confins dans les vestiaires ». A voir si la LFP va choisir d'agir...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.