Barrage L2/N1 (match aller) : Il en fallait plus pour décourager ces Grenoblois

Barrage L2/N1 (match aller) : Il en fallait plus pour décourager ces Grenoblois©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le mardi 22 mai 2018 à 22h40

Sous une pluie battante, Grenoble a pris le meilleur sur Bourg-en-Bresse (2-1) ce mardi lors du barrage aller entre les deux équipes.

Grenoble a su faire fi des vents contraires. Malgré un stade des Alpes à huis clos (conséquence des débordements survenus lors de la dernière journée de National 1), une pluie ininterrompue et une pelouse à la limite du praticable par endroits, sans oublier des faits de jeu défavorables en deuxième période, le GF38 n'a eu de cesse d'aller de l'avant face à Bourg-en-Bresse, ce mardi en barrage aller d'accession à la Ligue 2. L'objectif : prendre les devants dans cette double confrontation avant la manche retour, prévue dimanche au stade Marcel-Verchère. Et les Isérois ont logiquement été récompensés (2-1). Les joueurs d'Olivier Guégan ont d'ailleurs réalisé une entame de match idéale puisqu'ils ont ouvert le score après seulement... 35 secondes de jeu. A la retombée d'une longue ouverture, Florian Sotoca a lobé Mickaël Scannella d'une reprise du pied droit parfaitement ajustée (1-0, 1ere). Mis sur orbite par ce but, les Grenoblois ont globalement dominé la première période, mais se sont fait surprendre juste avant la pause. Après une percée, Julien Bègue a tenté sa chance de loin. Le ballon a rebondi juste devant Brice Maubleu et a fini sa course au fond des filets (1-1, 45eme+1).

A dix, Grenoble fait la différence au finish


Quelques minutes après le retour des vestiaires, les locaux ont obtenu un penalty suite à une faute de Jordan Pierre-Charles sur Abou Demba. Arsène Elogo a pris ses responsabilités, mais son tir plein axe a été repoussé par Scannella (52eme). Le milieu camerounais a ensuite reçu un carton rouge direct pour une intervention à retardement (68eme). En supériorité numérique pendant plus de vingt minutes, les Burgiens auraient pu insister afin de forcer la décision. Mais ce sont au contraire les Isérois qui ont inscrit un nouveau but. Entré en jeu quatre minutes plus tôt, Nicolas Belvito a fait preuve d'opportunisme pour marquer à bout portant après une tête d'Eric Vandenabeele détournée par Scannella (2-1, 83eme). Rarement menaçant, le FBBP 01 devra montrer un tout autre visage devant son public pour espérer se maintenir. Du côté de Grenoble, le rêve d'une deuxième promotion d'affilée est plus que jamais permis.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU