Balade pour le champion Reims, Nîmes reprend son bien, Brest de retour

Balade pour le champion Reims, Nîmes reprend son bien, Brest de retour©Media365

Joseph RUIZ, publié le mardi 24 avril 2018 à 22h15

Auxerre s'est exploser par le champions, Reims (1-4), à l'Abbé-Deschamps. Nîmes est de nouveau dauphin après sa victoire difficile contre Lorient (1-0). Brest revient à la 5eme place et fait douter son adversaire du soir, Clermont (1-0).

Entré sous une haie d'honneur sur le terrain de l'Abbé-Deschamps, le Stade de Reims s'est baladé contre Auxerre (1-4) et a dignement fêté sa première sortie comme champion de France. Après l'ouverture du score de Philippoteaux (21eme), les Bourguignons ont explosé. Siebatcheu (63eme et 83eme),  Youssouf (66eme CSC) et Diego (74eme) ont retourné le scénario. En fin de contrat avec le club du président Jean-Pierre Caillot, le milieu de terrain offensif brésilien qui n'a toujours pas décidé où ils jouera la saison prochaine pointe désormais à 13 passes et 8 buts. De son côté, Nîmes a repris une deuxième place perdue suite à la victoire de l'AC Ajaccio contre Lens, lundi.Les Crocos ont galéré contre Lorient mais ont fini par l'emporter (1-0) grâce un but contre-son-camp de Conté (5eme). Avec cette réalisation, la 68eme de la saison en championnat, le NO devient la meilleure attaque de l'histoire de Ligue 2. Point noir pour les hommes de Bernard Blaquart, les sorties sur blessures de Valdivia et Harek combinées à l'expulsion de Savanier. Le déplacement à Clermont lors de la prochaine journée s'annonce compliqué. Mickaël Landreau et ses hommes ont, quant à eux vécu une sale soirée, notamment avec les exclusions de Bouanga et Conté. Le FCL perd deux places et passe 8eme. Le peloton des poursuivants est toujours aussi dense. De Clermont (4eme, 58 points) à Sochaux (10eme, 53 points), sept clubs se battent pour deux places synonymes de play-offs. La belle affaire de la soirée est pour le Stade Brestois 29, vainqueur de Clermont (1-0). Après le passage des pluies torrentielles bretonnes, Diallo (80eme) a marqué sur une frappe magnifique à l'extérieure de la surface. Les Bretons passent de la 8eme à la 5eme place. De leur côté, les Clermontois restent quatrièmes mais perdent leur matelas d'avance sur les poursuivants. Dans cette 35eme journée prolifique, un match, un seul, n'a pas eu le moindre but. Les Paris FC n'a jamais su tromper Hassen sur ses 14 frappes et s'est contenté du match nul contre Châteauroux (0-0). Les Castelroussins perdent une place. Ils sont éjectés du Top 5. Dernier du classement et condamné au National 1, Tours ne compte pas fausser le championnat. Les joueurs de Jorge Costa ont marqué à la 93eme minute contre Quevilly-Rouen (2-2). Les Normands restent avant-derniers, à quatre points de Nancy (18eme). Ils ne profitent pas des déroutes des Nancéens au Havre (3-0) et des joueurs de Bourg-en-Bresse à Orléans (5-1). A voir : le dernier but, collectif, absolument exceptionnel des Orléannais conclu par Perrin (65eme). L'homme du match est le Sénégalais Gomis (2 buts, 2 passes). Seul Valenciennes, en égalisant deux fois contre Sochaux (2-2), a assuré son maintien en L2. En effet, le Gazélec Ajaccio a complètement explosé à Niort (4-1) après avoir ouvert le score. Ndoh (13 buts) a marqué un doublé et remonte à la troisième place du classement des buteurs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.