L2 - AC Ajaccio / Joris Sainati : " Tout ce qu'il s'est passé, c'est derrière nous "

L2 - AC Ajaccio / Joris Sainati : " Tout ce qu'il s'est passé, c'est derrière nous "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 27 mai 2018 à 23h10

Joris Sainati voulait tirer un trait définitif sur la séquence qui a agité l'AC Ajaccio depuis une dizaine de jours, après la défaite du club corse en barrage d'accession à la L1 contre Toulouse. Le défenseur corse veut même « positiver ».

L'AC Ajaccio n'a même pas rêvé. Jamais les Corses n'ont donné le sentiment de pouvoir renverser Toulouse, fort de son avantage trois buts du match aller et peinard sur le barrage retour dimanche (1-0). Joris Sainati veut pourtant croire que son équipe avait les moyens de faire mieux, pour au moins faire trembler le TFC. « Vu le match aller, on savait que ce serait compliqué, même si ce n'était pas mission impossible, a reconnu celui qui était suspendu lors de la première manche, suite à son expulsion lors du play-off contre Le Havre dimanche dernier. On a fait un bon match. On peut avoir quelques regrets, parce qu'on a eu quelques occasions en première période. A la fin, c'était un peu attaque-défense, on a essayé de mettre un but, mais on s'est fait contrer avec la fatigue. »

Sainati : « Ils auraient pu stresser »


Un résultat anecdotique. Ce qui anime les Ajacciens, c'est la sensation que les Violets auraient pu trembler s'ils avaient ouvert le score et s'ils avaient pu se projeter dans de meilleures conditions sur cette double confrontation. « C'est dommage qu'on joue le match aller à huis-clos à Montpellier. On a eu une préparation tronquée. Avec du repos et une préparation, on a fait un bon petit match. Certes ils menaient 3-0 sur le match aller et il y avait peut-être un peu de relâchement de leur part. Mais ne serait-ce que mettre un but, ils auraient pu stresser. » Au final, Sainati ne veut néanmoins pas en rajouter sur la séquence mouvementée que vient de vivre l'ACA depuis une dizaine de jours. « On va positiver. Tout ce qu'il s'est passé, c'est derrière nous. On a joué le coup à fond, ce n'est pas passé, mais c'est le football. »

A voir aussi :
>>> Le maintien sans la fête pour Toulouse contre l'AC Ajaccio

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU