L1 - Troyes : Un " véritable exploit " pour Jean-Louis Garcia

L1 - Troyes : Un " véritable exploit " pour Jean-Louis Garcia©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 11 août 2017 à 23h15

Troyes a provoqué vendredi la première grosse surprise de la saison en L1 en s'imposant à Nice en ouverture de la 2eme journée (1-2). « On vient gagner chez l'une des meilleures équipes techniquement et collectivement de la L1 », s'est félicité Jean-Louis Garcia, l'entraîneur d'un promu aux anges.

Quatre points après la réception de Rennes (1-1) et le déplacement à Nice (1-2) : Troyes n'avait certainement pas tablé sur un tel tableau de marche au moment d'attaquer la saison 2017-18 de L1. Et pourtant, l'ESTAC réalise un début de championnat probant, à la faveur de son succès décroché à l'Allianz Riviera vendredi en ouverture de la 2eme journée. « Un véritable exploit, en montrant de la qualité dans notre jeu, dans nos mouvements collectifs et nos attaques rapides », selon Jean-Louis Garcia. L'entraîneur du promu aubois savourait la performance de son équipe, qui a couru après le ballon pendant la majeure partie du match, mais l'a fait avec intelligence. Arrêtez avec la possession de balle, a réclamé Garcia en conférence de presse après la rencontre. Si notre adversaire a 78% dans notre camp, c'est une chose, s'il l'a dans sa partie de terrain, c'est autre chose. On avait accepté le fait que Nice ait le ballon. (...) On avait décidé de fermer l'intérieur du jeu car on sait que c'est une équipe qui combine beaucoup, qui aime redoubler ses passes. »

Garcia : « Nous ne battrons pas tous les jours des gros »
 

Pour la première fois de son histoire, Troyes a gagné à Nice en L1, qui plus est chez le troisième de la saison dernière, « l'une des meilleures équipes techniquement et collectivement » d'après Garcia. Un énorme coup que le technicien aubois avait senti possible bien avant le coup d'envoi. « Nous avons été réalistes avec un peu de réussite sur notre second but. Je suis fier de mes joueurs qui ont fait preuve de mental après l'égalisation et qui ont été très disciplinés. Je leur avais dit que ce match constituait un révélateur du haut niveau. J'étais persuadé qu'on avait les moyens de contrarier cette équipe, à cinq jours d'un match de Ligue des Champions. Mais nous ne battrons pas tous les jours des gros et nous n'allons pas tomber dans l'excès de confiance, parce que nous avons pris quatre points. Nous allons nous remettre au travail pour préparer Nantes et Bordeaux. » Histoire de prolonger l'état de grâce pour le retour du club dans l'élite.

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.