Toulouse : Les larmes de Leya Iseka

Toulouse : Les larmes de Leya Iseka©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le samedi 15 février 2020 à 23h58

Après avoir manqué un penalty qui aurait permis à Toulouse d'égaliser contre Nice, Aaron Leya Iseka était inconsolable, samedi soir.

Pour la 18eme fois en 25 journées de Ligue 1, Toulouse s'est incliné samedi soir. La 14eme défaite sur les 15 derniers matchs de championnat (un nul à Amiens, 0-0). Le TFC, qui a terminé à neuf contre onze, a été dominé sur sa pelouse par Nice (0-2). Dans le temps additionnel, les Violets ont pourtant eu l'occasion inespérée d'égaliser.

Leya Iseka inconsolable


Alors que le score n'était toujours que de 1-0 en faveur des Aiglons, Toulouse a obtenu un penalty suite à une faute de Maolida sur Max-Alain Gradel. Habituel tireur, Gradel a laissé Aaron Leya Iseka se charger de la sentence, mais le numéro 10 s'est loupé. Trop axiale, sa frappe du pied droit a été repoussée par Benitez, le gardien de l'OGCN qui a ensuite doublé la mise par Hérelle (90eme+5). Après le coup de sifflet final, le jeune attaquant belge de 22 ans a fondu en larmes. Inconsolable, Leya Iseka s'en voulait terriblement et a du mal à quitter le terrain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.