Toulouse : La réaction de Zanko

Toulouse : La réaction de Zanko©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 12 janvier 2020 à 08h30

Retrouvez la réaction du coach toulousain Denis Zanko après la nouvelle défaite du TFC devant Brest (2-5).

Ils ont été comme foudroyés. Pendant plus de cinquante minutes, Toulouse a mené au score face à Brest samedi soir (2-1). Les Haut-Garonnais croyaient sans doute pouvoir enfin mettre un terme à leur dramatique série de neuf défaites consécutives en Ligue 1. Peut-être même caressaient-ils l'espoir de goûter de nouveau à la victoire, qui les fuyait - et les fuit toujours - depuis octobre. Mais il n'en a rien été. En moins d'un quart d'heure, les Violets se sont totalement écroulés, encaissant quatre buts synonymes de revers humiliant à domicile (2-5). « C'est un résultat et un scénario très difficiles à digérer, oui, a soupiré Denis Zanko, qui effectuait sa première sortie comme entraîneur principal du TFC. A la mi-temps, rien ne laissait présager une telle débâcle. On a fait une première période consistante, conforme à ce que l'on voulait mettre en place. Malgré les vents contraires et le premier but, les joueurs ont bien réagi. Ensuite, ils se sont liquéfiés, avec un scénario incroyablement défavorable. »

Zanko : « Mon rôle sera de redynamiser ce groupe »

Il faut dire que les Brestois, longtemps incapables de mettre Baptiste Reynet en difficulté, ont ensuite fait preuve d'un réalisme incroyable dans les vingt dernières minutes. « Le deuxième but, de Charbonnier, vient d'ailleurs, a soufflé Zanko. Le troisième sur une touche, le quatrième des trente mètres. Les garçons ont accusé le coup après cette terrible série. La fin de match était très, très compliquée. » L'ancien coach de Laval ne baigne malgré tout pas dans le scepticisme le plus total et entend bien aider son effectif à redresser la barre au plus vite. « Mon rôle sera de redynamiser ce groupe et de m'appuyer sur la première période, sans oublier de mettre le doigt sur toutes nos erreurs aperçues dans le second acte, a-t-il expliqué. Le club traverse une période très difficile, mais nous devons rester solidaires. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.