Toulouse : Des menaces de mort à l'origine du départ d'Alain Casanova ?

Toulouse : Des menaces de mort à l'origine du départ d'Alain Casanova ?©Media365
A lire aussi

Fiona Bonassin, publié le jeudi 10 octobre 2019 à 15h25

Alain Casanova n'est plus l'entraîneur de Toulouse depuis ce jeudi matin. Si les résultats toulousains ne sont pas étrangers à ce départ, un autre facteur aurait accéléré la procédure : des menaces de mort à l'encontre du coach du TFC. Une enquête est en cours.



Avec seulement neuf points au compteur en Ligue 1, Olivier Sadran, le président du Toulouse Football Club, a décidé de convoquer ce jeudi matin Alain Casanova pour décider des suites à donner à leur collaboration. Selon les informations de L'Equipe, la solution envisagée était de lui donner encore quelques matchs pour essayer de redresser la situation, mais l'entraîneur des coéquipiers de Max-Alain Gradel refuse la proposition. Le boss des Violets va alors mettre en place une rupture de contrat à l'amiable, avec une indemnisation pour ce fidèle du club. Le communiqué de presse parle d'ailleurs d'une séparation « d'un commun accord » avec l'ex-coach de Lens, qui vit donc son deuxième divorce avec l'actuel 18eme de L1.

Casanova menacé, un suspect en garde-à-vue

Pour lui, certains supporters toulousain ont franchi la limite, a-t-on appris chez nos confrères du quotidien sportif. Depuis la défaite dans le derby face à Bordeaux (3-1, 9eme journée), le week-end dernier, Alain Casanova reçoit des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Le club s'est mis en relation avec les pouvoirs publics et a transmis des informations aux autorités compétentes. Un des auteurs présumés des menaces a été placé en garde-à-vue. Pour le moment, aucune plainte n'a été déposée et dans un souci d'apaisement, le TFC ne devrait pas aller jusque-là.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.