Reynet voit les choses en grand

Reynet voit les choses en grand©Media365

David HERNANDEZ, publié le mercredi 17 octobre 2018 à 14h52

Débarqué durant l'été, Baptiste Reynet s'est longuement confié à 20Minutes sur sa nouvelle vie à Toulouse, ses ambitions en club et pourquoi pas en sélection.

A 28 ans et après sept saisons du côté de Dijon, Baptiste Reynet a fait le choix de l'exode. Fort d'une solide réputation en France après deux années complètes dans les buts dijonnais, le natif de Romans a fait le choix de Toulouse pour donner un nouvel élan à sa carrière et succéder à Alban Lafont, parti à la Fiorentina. « Je suis arrivé dans une nouvelle ville, un nouveau club. J'étais habitué à mon petit confort dijonnais et c'est aussi pour cela que je voulais changer d'air. Je me suis bien acclimaté, cela se passe super-bien », avoué Reynet à 20 Minutes.

Un choix surprenant vu le maintien très tardif des Toulousains à l'issue de la saison dernière. Mais le début de saison lui donne pour l'instant raison sous la houlette d'Alain Casanova. « Faire une très grande saison et finir le plus haut possible. Il nous manque une ou deux victoires pour être là où on espérerait être. Nous sommes déjà dans le Top 10, mais il ne faut surtout pas se reposer sur ça. » Parmi les meilleurs gardiens français du championnat aux côtés d'Alphonse Areola, Steve Mandanda ou Benjamin Lecomte, Reynet n'a pas encore donné la pleine mesure de son talent sur les bords de la Garonne. « Je suis assez perfectionniste, j'aspire toujours à faire mieux, concède-t-il. Mais c'est plutôt positif dans l'ensemble. »

Avec 12 buts encaissés en 9 matchs, il peut clairement faire mieux comme le laisse entendre son coach qui le voit pourquoi pas accrocher les Bleus. « C'est un rêve pour tout footballeur. Il y a beaucoup de très bons gardiens, mais je garde ça dans un coin de ma tête. [...] A moi de faire mes preuves pour, pourquoi pas, taper un jour dans l'œil de Didier Deschamps », conclut-il. Le message au sélectionneur est passé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.