L1 - Toulouse : Les voyants sont presque au vert avant d'aller à Metz

L1 - Toulouse : Les voyants sont presque au vert avant d'aller à Metz©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 03 mars 2018 à 07h40

Battu de justesse par le PSG et capable de remonter deux buts à Monaco, Toulouse doit maintenant confirmer contre des adversaires de moindre envergure. A Metz ce samedi soir (20h00), les Violets ne viseront que les trois points, afin de prendre de l'air au classement.

Toulouse va mieux. C’est un fait. Même si le TFC, 16eme de Ligue 1, reste menacé de près par la zone rouge, les dernières sorties des hommes de Michaël Debève ont ramené un peu d’optimisme sur les bords de la Garonne. Capable de ramener un succès de Nice, de faire douter le PSG (défaite (1-0) et d’accrocher Monaco (3-3), le club de la Ville rose a repris confiance en ses capacités. Mais cette confiance doit maintenant être traduite sur le plan comptable. Car avec 28 points à onze journées de la fin de la saison, le club du président Olivier Sadran n’a pas vraiment le temps de se regarder le nombril. Alors avant de recevoir Marseille et d’aller à Lyon dans les prochaines semaines, les Toulousains se savent sous pression au moment de jouer à Metz ce samedi soir (20h00).

Sangaré : « Ce match peut avoir d’énormes incidences sur la suite »« On sait que tous les matchs seront importants jusqu'à la fin de saison, et nous ne pouvons pas nous permettre de faire des choix ni d'impasses. Mais ce match, face à la lanterne rouge, peut avoir d'énormes incidences sur la suite du championnat des deux équipes, prévient Ibrahim Sangaré sur le site des Violets. Si toutes les rencontres sont des finales désormais, celle-ci, c'est peut-être une Super-Finale ! » En conférence de presse, Michaël Debève a tenté de faire passer le même message. En Lorraine, Toulouse n’ira chercher que les trois points : « On se doit de faire un gros match face à cette équipe de Metz pour prendre le maximum de points. Face à un concurrent et dans l'optique du maintien, l'objectif c'est de prendre les trois points. Ce sera un match compliqué, c'est presque la dernière chance pour Metz ».

Debève : « Il faut absolument revenir avec quelques chose »Car l’équilibre est fragile et tout autre résultat qu’une victoire pourrait rompre la dynamique que sont en train d’enclencher Alban Lafont et ses partenaires. « Si l'on veut remonter au classement, il faudra être solide loin du Stadium. Face à un concurrent, il faut absolument revenir avec quelque chose », a insisté l’entraîneur toulousain face à la presse. Le week-end dernier, en remontant deux buts à Monaco, le club toulousain a montré un visage nettement plus offensif qu’on ne lui connaissait pas. « L'association Delort-Sanogo donne à réfléchir. Sur cette fin de saison, il faudra peut-être évoluer plus souvent à deux attaquants. Cela se fera aussi en fonction des adversaires », a répondu Michaël Debève. Mais surtout, ce match contre l’ASM a réconcilié le « Tef » avec son public. « Cette réaction, c'est celle d'un groupe, et c'est aussi pour cela qu'elle a été aussi appréciée par les supporters. Nous ne nous sommes pas démobilisés après le 1-3, et ça a plu », juge Ibrahim Sangaré. Les voyants sont presque au vert. Ne reste qu’à gagner à Metz.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU