Divers : Matthieu Dossevi s'est fait cambrioler

Divers : Matthieu Dossevi s'est fait cambrioler©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 01 juillet 2020 à 12h21

La Dépêche nous apprend ce mercredi que la maison de Matthieu Dossevi, située à Toulouse dans le quartier de Saint-Simon, a été cambriolée. Le préjudice pour l'ancien milieu de terrain du TFC s'élève à au moins 50 000 euros.

Dur retour à la réalité pour Matthieu Dossevi (32 ans). De passage à Toulouse en début de semaine après ses vacances passées en famille sur la Côte d'Azur, l'ancien milieu de terrain du Téfécé a eu la bien mauvaise surprise de découvrir à son arrivée sur les lieux, dans la nuit de dimanche à lundi, que sa maison du quartier de Saint-Simon avait été visitée. La Dépêche nous apprend ce mercredi que le cambriolage aurait eu lieu le mois dernier, probablement mi-juin. Selon le quotidien, les malfaiteurs, au nombre de deux selon les premiers éléments de l'enquête, se seraient introduits dans la demeure en passant par l'une des fenêtres du premier étage, profitant de l'absence du propriétaire des lieux ainsi que de sa famille (marié, Dossevi est père de deux enfants). La Dépêche indique également que les cambrioleurs ont pris tout leur temps pour fouiller chaque pièce de la maison de l'international togolais et y faire main basse sur de nombreux objets en tout genre.

Au moins 50 000 euros de préjudice !



Des vêtements, des chaussures, des sacs de luxe et des bijoux auraient notamment été dérobés au joueur passé par Le Mans, Valenciennes, Metz, l'Olympiakos ou encore le Standard de Liège avant de poser ses valises à Toulouse il y a deux ans, alors que le club évoluait encore en L1 (il a été relégué cette saison). Montant du préjudice total : au moins 50 000 euros, à en croire nos confrères, qui précise que le cambriolage s'est produit en dépit du système d'alarme et de vidéoprotection qu'avait fait installer le footballeur pour parer justement à ce type d'effraction. Comme leur ex-coéquipier, William Vainqueur et Max-Alain Gradel avaient également été victimes de cambrioleurs ces derniers temps, respectivement en février pour l'ancien Marseillais et en mars pour l'ex-buteur des Verts. A noter que Dossevi, qui rejoint donc la longue liste des footballeurs cambriolés ces dernières années, se trouve actuellement à la recherche d'un club, le joueur ayant décidé suite à la relégation des Violets de ne pas activer la clause de son contrat qui lui permettait de débloquer son année supplémentaire en option. Nantes ou Lens pourrait notamment profiter de l'aubaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.