Strasbourg a déjà réussi sa saison, mais il n'est pas encore rassasié

Strasbourg a déjà réussi sa saison, mais il n'est pas encore rassasié©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 13 avril 2019 à 08h07

Deux semaines à peine après sa victoire en Coupe de la Ligue, Strasbourg retrouve Guingamp à la Meinau ce samedi (20h00). Avec l'envie d'entretenir sa dynamique positive pour éventuellement se mêler à la lutte pour le Top 5.

Le dicton dit que l'appétit vient en mangeant. Celui du Racing Club de Strasbourg grandit à vue d'œil. Vainqueur de la Coupe de la Ligue et assuré de son maintien depuis la semaine dernière, il se prend désormais à en vouloir encore plus. Il y a par exemple une place dans le Top 5 qui lui fait du gringue. Après tout, seulement cinq points séparent les Alsaciens de l'OM et ils recevront les Marseillais début mai. « Pour avoir de l'ambition, il faut aussi tenir compte des autres, a tempéré toutefois Thierry Laurey, bien conscient que trois équipes sont intercalées entre le RCSA et l'OM au classement. On n'est pas en position de dire qu'on veut jouer la 4eme, 5eme ou 6eme place. La Coupe de la Ligue nous a enlevé un poids, c'est une évidence. » Elle les a surtout déjà qualifiés pour la prochaine édition de la Ligue Europa, ce qui enlève un des intérêts de courir après une place parmi les cinq premiers.

Strasbourg a tout intérêt à s'éviter un parcours du combattant estival

Mais en cas de victoire du PSG sur Rennes en finale de la Coupe de France le 27 avril prochain, la 5eme place de L1 sera synonyme de ticket direct pour la phase de groupes de la compétition. En l'état, Strasbourg n'est qualifié que pour le 2eme tour préliminaire. Pour en avoir fait l'expérience l'été dernier, Bordeaux peut en témoigner : c'est un parcours du combattant de six matchs qu'il faut se coltiner pour être du tirage au sort des poules. Avec le risque de le payer sur le début du championnat. D'où l'intérêt de se donner les moyens de se mêler à cette lutte pour le Top 5. « Le but est toujours de finir plus haut en championnat, a confirmé le capitaine Stefan Mitrovic en conférence de presse vendredi. Il y a encore beaucoup de points à prendre, on doit rester concentrés. » Déjà samedi lors de la réception de Guingamp (20h00), dernier de L1.

Strasbourg vers une fin de saison abordable

Victime de Strasbourg en finale de la Coupe de la Ligue, l'En Avant aura une envie de revanche en même temps qu'un besoin impératif de points. « La finale, c'était vraiment du 50-50, a estimé Laurey. En championnat, ce n'est pas du tout la même configuration. » Mais ses joueurs, parmi lesquels Jonas Martin devrait effectuer son retour à la compétition ce week-end, ont pour eux « la confiance qui est dans le groupe », selon Mitrovic. « L'équipe dégage une certaine sérénité, a confirmé Laurey. La confiance ne doit pas se transformer en suffisance, voire en prétention. » Invaincu depuis cinq rencontres, Strasbourg aborde une fin de saison au calendrier abordable. Ils recevront quatre fois sur sept, même s'il y aura du lourd (Montpellier, Marseille, Rennes), et se déplaceront chez trois équipes au-delà de la 14eme place (Amiens, Dijon, Nantes). Sur un nuage, le Racing pourrait bien y rester encore un moment. Ce qui pourrait le porter jusqu'à des sommets dont il n'ose encore rêver.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.