Laurey devant la Commission pour justifier ses propos sur Neymar

Laurey devant la Commission pour justifier ses propos sur Neymar©Media365

Rédaction , publié le mercredi 30 janvier 2019 à 16h45

Le Conseil national de l'éthique de la FFF a décidé de renvoyer Thierry Laurey devant la Commission de discipline de la LFP pour les propos qu'il avait tenus sur Neymar, la semaine dernière, lors de PSG - Strasbourg.

Finalement, Thierry Laurey ne va peut-être pas s'en sortir qu'avec un simple rappel à l'ordre du Conseil national de l'éthique. Ce mercredi, la FFF a annoncé que l'entraîneur de Strasbourg allait devoir s'expliquer devant la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel à la suite des propos qu'il avait après la rencontre de Coupe de France, la semaine dernière, au sujet de Neymar. Le coach alsacien, comme son joueur Anthony Gonçalves, n'avait pas beaucoup apprécié le comportement du joueur brésilien lors de la rencontre et l'avait fait savoir après.

Les propos de Laurey ne sont pas passés... 

« Quand tu dépasses les bornes, il faut les assumer, avait confié l'entraîneur au moment de commenter la sortie sur blessure de la superstar du Paris Saint-Germain. Assumer, c'est prendre quelques coups. Je comprends que mes joueurs en aient marre de voir des joueurs qui cherchent à les chambrer, à les narguer. Il a le droit aussi à un moment donné de se faire attraper. Ce n'est pas interdit. Je veux bien qu'on protège les gens, mais il y a des limites aussi ».

...même s'il a ensuite mis de l'eau dans son vin

Face à la polémique, le technicien de 54 ans a tenu à modérer ses propos, mardi, en conférence de presse. « Quand j'ai répondu à une question très bien orientée d'une journaliste, je ne savais pas que Neymar était blessé et qu'il était parti faire des examens, a-t-il assuré. Je suis malheureux pour lui, parce que c'est malheureusement arrivé tout seul. Je tiens à repréciser, au cas où des gens penseraient qu'on va arriver contre Bordeaux avec des haches, qu'on est une équipe qui joue au ballon, qui marque des buts. Je ne pense pas qu'on soit la deuxième attaque du championnat seulement en mettant des coups. » Malgré cela, Thierry Laurey est désormais bel et bien exposé à des sanctions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.