Sainté à la recherche de la solidité perdue

Sainté à la recherche de la solidité perdue©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 03 décembre 2017 à 07h47

Les Verts, qui ont perdu la solidité acquise avec Christophe Galtier, affrontent ce dimanche Nantes, qui dispose de l'une des meilleures défenses de Ligue 1.

Une réputation ne se bâtit pas du jour au lendemain, une nouvelle identité non plus. En choisissant Oscar Garcia l'été dernier, les dirigeants de l'AS Saint-Etienne avaient opté pour un changement radical du jeu des Verts, passant d'une solidité défensive inculquée par Christophe Galtier au supposé plan d'attaque du technicien espagnol, dont la réputation était bâtie sur des idées semblables à celles de Pep Guardiola. L'audace de la direction stéphanoise était louable jusqu'au licenciement du coach. Elle est aujourd'hui rendue incompréhensible par le rendement des joueurs. Ils n'avaient pas encore assimilé les nouveaux préceptes, mais ils ont déjà oublié les anciens.
Sablé : « Il faut refuser de prendre des buts »
Il s'agit probablement là de la première mission de Julien Sablé en tant qu'entraîneur : le néo-coach de l'ASSE a été imprégné de la doctrine de Galtier et doit maintenant réinjecter cet ADN à son équipe. « Il faut refuser de prendre des buts. Il ne faut pas l'accepter. Il faut se révolter. Il faut se serrer les coudes, rester unis et refaire les efforts ensemble pour retrouver notre solidité », avait répété l'ancien milieu de terrain avant le déplacement à Bordeaux, en milieu de semaine. Force est de constater que son discours n'a pas été accompagné de faits - Sainté y a été giflé (3-0) - mais ses joueurs n'ont pas attendu ces mots pour en prendre conscience. La semaine dernière, au micro de Canal+, Loïs Diony avait passé le même message, dans un langage plus direct : « Devant on se casse le cul à marquer, à travailler, défendre et à aider les coéquipiers. Et la défense après... »
Remporter les duels, la clé de la solidité
La défense, justement, est la 11eme de Ligue 1 avec 23 buts encaissés, alors qu'elle s'était habituée à figurer dans le Top 5 du championnat ces cinq dernières saisons. Sa nouvelle perméabilité est probablement la conséquence de son instabilité, Saidy Janko, Ronael Pierre Gabriel, Florentino Pogba et Gabriel Silva ayant tous occupé les couloirs depuis le début de saison, avec plus ou moins de réussite, dans des défenses à trois, quatre ou cinq hommes. Les blessures n'ont rien arrangé, surtout celle du baromètre de l'arrière-garde des Verts, Loïc Perrin, en plein cœur du moins d'octobre. « Quand on perd des duels, on perd les matchs », disait le capitaine de l'ASSE. L'hypothèse n'est pas une constante mais elle est souvent vérifiée face à des équipes malades et en manque de confiance, lorsque le combat devient le moyen le plus sûr de prendre l'ascendant. A Lille (3-1), les Verts n'avaient remporté qu'un duel sur quatre.

Dimanche, Sainté reçoit le FC Nantes, défensivement rôdé comme peu d'autres équipes en Ligue 1. Et Sablé le sait : « il faudra être à la hauteur du combat qu'ils vont nous imposer. Pour se rassurer, il faut être plus présents dans les duels, rester unis, et faire les efforts les uns pour les autres, a-t-il lâché en conférence de presse, comme s'il souhaitait faire écho à l'agacement de Diony. Mais là, ce sont des mots, ils doivent maintenant être accompagnés d'actes. »

 
4 commentaires - Sainté à la recherche de la solidité perdue
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]