Saint-Etienne : " Un sentiment de honte " pour Printant

Saint-Etienne : " Un sentiment de honte " pour Printant©Media365

Rédaction , publié le dimanche 22 septembre 2019 à 20h05

Après la lourde défaite des Verts à Angers (4-1) dimanche, Ghislain Printant a reconnu être « inquiet pour l'AS Saint-Etienne. »

Ghislain Printant ne comprend pas. L'entraîneur de Saint-Etienne est resté incrédule devant l'effondrement des Verts en seconde période dimanche à Angers (4-1). Ils menaient pourtant à la mi-temps grâce à un but d'Arnaud Nordin. Mais une égalisation rapide de Pierrick Capelle, suite à une grossière erreur d'inattention, et un triplé de Casimir Ninga, sorti du banc pour inscrire trois buts en 11 minutes ont enfoncé les Stéphanois dans le doute. « J'étais à moitié satisfait à la mi-temps, parce que j'ai vu quand même une équipe qui arrivait à contrôler le match, a soufflé Printant. Il est bien évident qu'après la seconde période, j'ai beaucoup de difficultés à m'expliquer comment on peut passer d'une mi-temps où le jeu est maîtrisé à une autre où on a perdu le fil conducteur. Et d'entrée de jeu, c'est regrettable. »


Le sort de Printant déjà scellé ?

Avec ce nouveau revers, le quatrième sur les cinq derniers matchs de l'ASSE toutes compétitions confondues, la pression s'intensifie sur Printant. Son cas doit être évoqué dès dimanche lors d'une réunion de crise entre les dirigeants stéphanois. Bernard Caïazzo apprécié le profil d'Antoine Kombouaré, tandis que les pistes menant à Jocelyn Gourvennec et Claude Puel circulent aussi. Roland Romeyer rêverait lui d'un retour aux affaires de Jean-Louis Gasset. « Peu importe ma situation, je suis inquiet pour l'AS Saint-Etienne », a soufflé Printant, comme résigné. Capitaine remplaçant ce dimanche, Loïc Perrin est lui ressorti des vestiaires pour aller s'expliquer avec les supporters ayant fait le déplacement jusqu'au stade Raymond-Kopa. Preuve que la crise couve dans le Forez.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.