Saint-Etienne : Quand un maillot de l'OL déclenche une bagarre

Saint-Etienne : Quand un maillot de l'OL déclenche une bagarre©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 25 janvier 2021 à 12h04

A la veille du derby largement remporté par les Lyonnais à Geoffroy-Guichard, des supporters stéphanois ont voulu en découdre au centre d'entraînement des Verts avec un joueur de l'Etrat qui portait un maillot de l'OL. "Une pluie de coups est tombée", relate un éducateur du club. 

 

Vainqueurs 5-0 des Verts à Geoffroy-Guichard dimanche soir en clôture de la 21e journée de Ligue 1, les Lyonnais ont signé un succès historique lors de ce 122e derby. Car il leur permet de revenir à deux points du PSG et de Lille au classement et, pour la première fois depuis 1956, de passer devant leurs rivaux dans l'histoire des confrontations entre les deux clubs, avec désormais 45 succès pour 33 nuls et 44 défaites. Avant la rencontre, les supporters des deux camps n'avaient d'ailleurs pas manqué de rappeler à leurs protégés, comme il est de coutume, l'importance du derby. Mais certains fans stéphanois sont allés un peu plus loin à l'Etrat, la commune où se situe le centre d'entraînement de l'ASSE. 

Environ 70 fans sont d'abord venus leur apporter leur soutien aux joueurs de Saint-Etienne samedi après-midi, et des leaders des groupes de supporters ont notamment voulu "rappeler aux Verts l'engagement à donner sur le terrain face au rival lyonnais par respect pour les milliers de supporters privés de stade cette saison à cause du Covid-19", rapporte Le Progrès. Mais d'autres ont dérapé sur un terrain annexe, où se déroulait l'entraînement du club L'Etrat La Tour Sportif. "Les chants venaient de se terminer, quand on a vu arriver une bande de trente ultras dans l'enceinte du stade. Ils ont envahi le terrain pour en découdre avec l'un de nos joueurs, équipé d'un maillot de l'OL", témoigne sur Facebook l'entraîneur Pascal Néel, qui confie avoir été contraint de mettre le joueur en question à l'abri dans le vestiaire. "Une pluie de coups est tombée sur deux de ses partenaires, qui voulaient le protéger. Le rapport de force était déséquilibré. J'ai réussi à m'interposer tant bien que mal et faire cesser la bagarre." Non sans essuyer des invectives. "Selon eux, je devrais éduquer les joueurs et ne pas accepter ces équipements, surtout une veille de derby m'ont-ils dit", relate encore l'éducateur, amer. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.