Saint-Etienne : L'ultimatum lancé par les supporters de l'ASSE à Puel

Saint-Etienne : L'ultimatum lancé par les supporters de l'ASSE à Puel©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 21 octobre 2021 à 16h00

Ce jeudi, des supporters de Saint-Etienne ont déployé une banderole, au centre d'entraînement, où ils lancent un ultimatum à Claude Puel.



A Saint-Etienne, la situation est plus que jamais urgente. Ce vendredi soir à 21h00, du côté de Geoffroy-Guichard, l'ASSE reçoit le club d'Angers, dans le cadre de la onzième journée de Ligue 1. Avec une mission bien précise, celle de remporter enfin un premier match dans l'élite, depuis le début de cet exercice. Car après déjà dix journées disputées, le club du Forez n'occupe actuellement que la 20eme et dernière place du classement du championnat de France, avec un total de quatre petits points sur 30 possibles. Quatre unités glanées à la faveur de quatre matchs nuls, pour une lanterne rouge qui a donc également perdu à six reprises. Ces six fameuses défaites sont même intervenues lors des sept dernières rencontres de la formation stéphanoise. Par conséquent, il semblerait que cela commence sérieusement à gronder en coulisses, mais pas seulement.

« Puel, on te laisse 24 heures pour démissionner »

En effet, ce jeudi, les supporters du club de Saint-Etienne ont déployé puis accroché une banderole particulièrement hostile à leur entraîneur, au centre d'entraînement. Claude Puel, arrivé sur le banc des Verts le 4 octobre 2019, serait sur le point d'être remercié, d'après certains médias sportifs français. Les supporters stéphanois, quant à eux, ont ainsi lancé un ultimatum à l'ancien coach de Nice, avec les mots suivants : « Puel, on te laisse 24 heures pour démissionner. » Un message on ne peut plus clair. Quant à Claude Puel, il ne semble pas pour autant inquiet de sa situation actuelle. Présent en conférence de presse, en début d'après-midi, le technicien a ainsi notamment déclaré, dans des propos rapportés par RMC Sport : « Pour moi, il n'y pas de pression. Tout est centré sur mes joueurs. Je veux voir des sourires, et la meilleure façon, c'est de gagner. Je pense que les supporters seront derrière leur équipe demain, et c'est le plus important. On est à domicile, il faut imposer une pression à notre adversaire, et non pas créer une atmosphère néfaste pour notre équipe. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.