Saint-Etienne dans le flou total avec Ole Selnaes

Saint-Etienne dans le flou total avec Ole Selnaes©Media365

Quentin Ramelet, publié le vendredi 01 février 2019 à 11h57

Annoncé en Chine, où la fin du mercato est programmée au soir du 28 février, Ole Selnaes est toujours un joueur de Saint-Etienne. Si les Verts ont pris leurs dispositions avec les prêts d'Aït Bennasser (Monaco) et Vada (Bordeaux), la situation agace un peu tout le monde dans le Forez.

Jusqu'ici, tout va bien. Enfin pas tout à fait. Si Saint-Etienne a recruté, en prêt sans option d'achat, Youssef Aït Bennasser (22 ans, Monaco) et Valentin Vada (22 ans, Bordeaux) pour venir renforcer son entrejeu, Jean-Louis Gasset n'est pas calmé pour autant. Le coach des Verts, tout comme son staff, ont été pris au dépourvu lorsque le Shenzhen FC, club promu en D1 chinoise, est venu à la charge pour s'attacher les services d'Ole Selnaes.

Gasset très agacé

Le technicien stéphanois n'a surtout pas apprécié la porte laissée ouverte par ses dirigeants concernant un éventuel transfert de son meilleur passeur (5) en Ligue 1, devenu un véritable pilier de son équipe aux côtés de Yann M'Vila. La formation chinoise, par l'intermédiaire de Nordic Sky, la société d'agents gérant les intérêts d'Ole Selnaes, proposerait à l'international norvégien un salaire cinq à six fois plus important qu'il ne touche dans la Loire. Un élément qui, face aux meilleurs arguments sportifs de Sainté, aurait été décisif pour l'ancien de Rosenborg finalement prêt à aller au clash avec ses dirigeants dans le cas où ils ne le laisseraient pas prendre la direction du continent asiatique. Voilà encore une raison pour agacer, très sérieusement, Jean-Louis Gasset qui avait donc décidé, après le nul obtenu à Nantes mercredi soir, de ne pas se présenter en conférence de presse d'après-match.

15M d'euros espérés pour Selnaes

Aujourd'hui, le flou est donc total du côté de l'Etrat. Car le marché des transferts, en Chine, est loin d'être terminé, sa cloture étant programmée au soir du 28 février. Par ailleurs, si le tandem Romeyer-Caiazzo semble clairement favorable à un départ de son joueur de 24 ans, quoiqu'il arrive, il ne sera pas vendu à n'importe quel prix. Alors que plusieurs clubs anglais sondent Selnaes depuis quelques mois, et que l'objectif initial des décideurs foréziens consistait à lui donner un bon de sortie l'été prochain, une offre de plus de 10M d'euros - 15M sont même espérés - pourrait donc sceller le sort du Norvégien. Quoiqu'il en soit, tout est encore possible d'ici la fin du mois. Mais dans le cas d'un départ prématuré, il faudra clairement s'interroger sur les ambitions de l'ASSE. En course pour une place sur le podium, le départ d'un joueur majeur ne devrait être pas du goût de Louis Gasset et de tout le peuple vert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.