L1 - St-Etienne : L'ASSE doit passer à la caisse

L1 - St-Etienne : L'ASSE doit passer à la caisse©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 22 novembre 2017 à 13h14

Selon le règlement de FFF, un entraîneur n'ayant pas son diplôme ne peut pas entraîner en Ligue 1. Le nouveau coach des Verts Julien Sablé n'étant pas diplômé, les Verts vont devoir s'acquitter d'une amende.

Vaut-il mieux avoir sur son banc un entraîneur sans diplôme et payer une amende, ou un entraîneur diplômé sans avoir à payer d'amende ? L'AS Saint-Etienne a fait son choix. Le nouveau coach des Verts Julien Sablé ne dispose pas du BEPF (Brevet d'Entraîneur Professionnel de Football) et le club va donc devoir payer une amende de 25 000 euros par match, en vertu du règlement de la FFF, qui interdit depuis le 1er juillet 2015 aux clubs de mettre un prête-nom sur le banc. « Il n'a pas le diplôme ! Vous ne pouvez plus maintenant avoir des prêtes-noms. Ce n'est plus possible. Vous ne pouvez plus avoir d'entraîneur sur le banc de touche qui n'a pas le BEPF. Est-ce que le président de l'ASSE a pesé ce truc là ? Sinon il les fout dans la m... », a déclaré Pierre Repellini, ancien Vert et membre de l'UNECATEF (syndicat des entraîneurs) au micro de France Bleu St-Etienne Loire.
Le club stéphanois (où l'entraîneur de la réserve Laurent Batlles est actuellement en train de passer le BEPF) assure « avoir anticipé cette situation et ne pas être surpris ». Il est visiblement prêt à payer l'amende, qui pourrait s'élever à plus de 600 000 euros en fin de saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.