L1 - Saint-Etienne : Paul-Georges Ntep et les Verts ont un projet commun

L1 - Saint-Etienne : Paul-Georges Ntep et les Verts ont un projet commun©Media365

Rémi Farge, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 07h31

Lancé chez les Bleus et promis à un brillant avenir, Paul-Georges Ntep s'est perdu en Allemagne. Prêté par Wolfsburg à Saint-Etienne, l'ancien Rennais débarque dans un club qui, comme lui, a besoin de retrouver de la confiance.

C'est donnant-donnant. Saint-Etienne, mal en point au classement, a besoin de se relancer pour retrouver une place plus fidèle à son standing. Paul-Georges Ntep, très peu utilisé en Allemagne un an après son départ de Rennes, a vu sa progression s'arrêter nette. Et comme les Verts, lui aussi a besoin de repartir de l'avant, de reprendre confiance et de rattraper le temps perdu. C'est aussi pour cela qu'il a choisi le Forez. Prêté par Wolfsburg, le joueur formé à Auxerre se sait attendu. Si en Bundesliga, son talent reste abstrait, en France, tout le monde sait ce dont est capable le natif du Cameroun.Gasset : « Il m'a toujours fait peur »Jean-Louis Gasset le premier. Avec le PSG, l'ancien adjoint de Laurent Blanc n'a pas gardé un bon souvenir de Paul-Georges Ntep, buteur au Parc des Princes lors de l'une des rares défaites parisiennes à domicile dans l'ère QSI, en mai 2014 (1-2). « C'est un joueur qui m'a toujours fait peur, a expliqué le coach stéphanois cette semaine. Il est très dangereux, il va très vite, c'est le genre de joueur qui peut enflammer Geoffroy-Guichard. Dans la période où on est, on a besoin de joueurs de caractère comme lui. » « Il m'a dit qu'il avait confiance en mes qualités, qu'il savait comment m'utiliser et me redonner de l'allant. Son discours m'a convaincu, poursuit Paul-Georges Ntep. Il m'a appelé plusieurs fois. J'ai ressenti son affection, une réelle envie de travailler avec moi. C'est ce qui a été le plus déterminant dans mon choix. »Ntep : « Inverser la mentalité »Car l'ancien Rennais marche beaucoup au feeling. Avec Christian Gourcuff, l'entente n'a jamais été au-delà du rapport professionnel. Alors qu'à l'AJA, une vraie complicité s'était nouée avec Bernard Casoni. Mais en six mois dans le Forez, l'international tricolore (2 sélections) n'aura pas le temps de construire. Ici, c'est l'urgence qui prime. Encore plus après la défaite contre Metz en milieu de semaine (3-0). « J'ai connu une arrivée similaire lors de ma signature à Wolfsburg. Il faut simplement inverser la mentalité. Avec une victoire face à Metz, on passait dans la première moitié de tableau. Malheureusement, ça n'a pas pu être le cas. Malgré tout, le groupe n'est pas abattu. Metz, c'était une erreur. Le match était plié en quinze minutes. Ici, c'est l'ASSE, on ne peut pas partir perdant. Il va falloir que chacun prenne ses responsabilités. Que chacun se donne à 100, voire même 200% », prévient le joueur prêté par Wolfsburg.Gasset : « C'est à moi de doser »Un discours de cadre, d'ancien presque. Et pourtant Ntep n'a que 25 ans. Mais son passage à vide en Allemagne l'a endurci. « Il y a eu beaucoup de changements dans le club. Moi, j'étais nouveau dans une nouvelle équipe, un nouveau monde. C'était difficile, reconnait-il. Je n'ai pas eu forcément le temps par rapport aux autres de m'adapter à tout cela. J'ai eu très peu de fois la chance d'enchaîner deux matchs d'affilée. Petit à petit, on perd ses repères, sa confiance. Je voulais changer cela et revenir à ce que je connaissais déjà. » Partis petit à petit, ses repères vont devoir rapidement revenir pour que l'ASSE en profite. Et si possible dès ce dimanche après-midi sur la pelouse de Nice. « Même s'il n'est pas encore sûr de pouvoir jouer un match complet, il a envie de jouer. Maintenant, c'est à moi de doser », a expliqué Jean-Louis Gasset. Comprenez par là que « PGN » foulera la pelouse de l'Allianz Riviera.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L1 - Saint-Etienne : Paul-Georges Ntep et les Verts ont un projet commun
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]