L1 - Saint-Etienne : Les supporters interdits de Groupama Stadium

L1 - Saint-Etienne : Les supporters interdits de Groupama Stadium©Media365

Rédaction , publié le lundi 12 novembre 2018 à 21h45

La préfecture du Rhône a prononcé lundi une interdiction d'accès au stade à l'encontre des supporters de Saint-Etienne pour le derby à Lyon le 23 novembre prochain. Les fans des Verts ne sont encore jamais venus au Groupama Stadium.

Tout est décidément fait pour que les supporters de Saint-Etienne ne se rendent pas à Lyon pour le derby. Après la décision de la Commission de discipline de la LFP de suspendre le parcage visiteurs des Verts pour un match suite à des incidents à Nîmes (1-1), sanction que l'ASSE devait purger au Groupama Stadium, à moins d'un appel du club, la préfecture du Rhône a enfoncé le clou ce lundi. Elle a prononcé une interdiction d'accès de « toute personne se prévalant de la qualité de supporter stéphanois ou se comportant comme tel » à l'enceinte du Groupama Stadium le 23 novembre prochain, jour du match, programmé en ouverture de la 14eme journée de L1. La préfecture précise que la sanction de la LFP l'a encouragée à prendre cette décision, comme « le risque important de troubles à l'ordre public ». Elle a par ailleurs interdit la possession, le transport et l'utilisation de tous pétards ou engins pyrotechniques, de tout objet pouvant être utilisé comme projectile et le transport et la possession d'alcool dans le périmètre du stade.

Les Verts ne sont pas allés à Lyon depuis 2013


Les supporters stéphanois ont ainsi perdu un combat qu'ils avaient choisi d'engager récemment par un communiqué commun aux quatre associations, qui réclamaient un quota de 1 800 places pour découvrir enfin le Groupama Stadium : « Depuis le 28 avril 2013, le peuple stéphanois ne s'est plus rendu en terre lyonnaise, ni à Gerland et encore moins au Parc OL. Cinq ans et demi d'interdiction pour le match le plus prestigieux du Championnat car il marque l'opposition entre deux villes proches de 60 kilomètres, mais tellement opposées mentalement, historiquement, économiquement et sportivement. » La direction de l'ASSE avait soutenu cette initiative, qui invitait les « amoureux des Verts » à se rendre au derby « avec ou sans place ». Plus si simple désormais avec les décisions conjointes de la préfecture et de la Commission de discipline de la Ligue. Il reste une dizaine de jours au club et aux supporters pour débloquer cette situation. Mais le bras de fer est bien mal engagé.

A voir aussi :
>>> Toute l'actu de la L1
>>> Saint-Etienne : Loïc Perrin absent au moins cinq semaines

Vos réactions doivent respecter nos CGU.