L1 - Saint-Etienne : Gasset analyse la mauvaise période stéphanoise...et se projette sur la suite

L1 - Saint-Etienne : Gasset analyse la mauvaise période stéphanoise...et se projette sur la suite©Media365

Rédaction , publié le jeudi 21 décembre 2017 à 09h05

Après la nouvelle défaite des Verts à Guingamp, mercredi soir (2-1), le nouvel entraîneur principal de Saint-Etienne, Jean-Louis Gasset, a tenu à dédramatiser la situation du club. Avec, dans son champ de vision, une année 2018 qui sera « plus prolifique » selon lui.

Quelle est votre première impression à chaud après cette rencontre? 2017 est une année très difficile pour l'AS Saint-Etienne... Le scénario de ce soir en est une preuve évidente. Que retenez-vous de ce match? Le scénario catastrophe ! On ne peut pas finir un match à onze. C'est peut-être parce que nous sommes nerveux, joueurs et staff compris. C'est pour cette raison que retrouver la sérénité sera primordial. En dehors de ça, je ne peux rien reprocher à mes joueurs. Nous avons joué à 10, nous avons changé de schéma à la mi-temps pour bien défendre et pouvoir contrer lorsque ce serait possible. Tout s'est passé comme prévu puisque nous avons réussi à ouvrir le score. Guingamp a eu la possession et nous a dominés sans avoir vraiment d'occasions tranchantes. Puis, nous avons pris un but sur un coup-franc excentré que personne n'a touché, puis un autre, à 30 secondes de la fin. C'est la période qui veut ça. En ce moment, 3 ou 4 clubs en France sont dans le dur, Saint-Etienne en fait partie. Mais vu l'état d'esprit affiché, j'ai beaucoup d'espoir. Comment avez-vous vécu les premières minutes de la rencontre? Quand une équipe n'est pas en confiance, qu'elle est habituée à prendre des buts dans les première minutes de jeu ou à jouer à 10 au bout d'une heure, on fait ce qu'on peut pour éviter ces situations. Alors en début de match, nous avons joué long et remonté le bloc. C'est normal qu'on ne développe pas un football chatoyant. Nous sommes dans le dur, c'est logique que nous ayions tenté de défendre ce point qui nous aurait donné un peu d'oxygène. Comment le passage de témoin a-t-il été organisé entre Julien Sablé et vous? Hier soir, nous avons eu une réunion avec le Président et Dominique (Rocheteau). L'annonce a été faite aux joueurs avant la causerie mais ça n'a rien changé à la préparation de la rencontre. Nous avions mis en place l'équipe hier. Gasset : « L'année 2018 sera bien plus prolifique pour les Verts »Sur quel point précis allez-vous vous pencher en premier lieu après ce match? C'est un puzzle global qu'il faut construire dans le calme. Depuis que je suis arrivé, je sens que tout le monde est nerveux comme si nous étions décrochés avec une dizaine de points de retard. Mais il y a des années comme ça où les événements se goupillent moins bien. Pourtant on voit des équipes qui retrouvent la 6e ou la 8e place grâce à une petite série de trois matches. Il faut espérer qu'en janvier, nous aurons la bonne équipe, le même état d'esprit que ce soir et que nous prendrons les points contre nos adversaires directs. Quelles sont les perspectives pour l'ASSE? Quand nous aurons récupéré nos blessés, nos suspendus et que nous aurons fait un bon mercato, nous aurons des jours meilleurs surtout avec de la solidité et de la sérénité. Aujourd'hui, les joueurs ne sont pas totalement en confiance. Avec tous ces ingrédients réunis, l'année 2018 sera bien plus prolifique pour les Verts.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - L1 - Saint-Etienne : Gasset analyse la mauvaise période stéphanoise...et se projette sur la suite
  • ce club est vraiment en bois...

  • Quand ça veut pas, ça veut pas.......Une expulsion sévère au bout de 25 minutes (!), une défense héroique et......Un but fatal dans les arrèts de jeu...Ce n'est vraiment pas l'année de l'ASSE !. La trève est bienvenue et le mercato doit ètre (enfin !) judicieux pour échapper à la zone "rouge".

  • enfin les dirigeants ont compris que SABLE, n'était pas a la hauteur , mais malheureusement il =y en as d'autres