L1 - Saint-Etienne : Dijon ne fera aucun cadeau à Diony

L1 - Saint-Etienne : Dijon ne fera aucun cadeau à Diony©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 16 septembre 2017 à 07h30

Lois Diony a passé quatre ans à Dijon. Meilleur joueur bourguignon la saison dernière et grand artisan du premier maintien dans l'élite du DFCO, l'attaquant de 24 ans y a laissé une trace indélébile. Transféré à Saint-Etienne pendant l'été, le numéro 9 des Verts va effectuer son grand retour à Gaston-Gérard ce samedi soir (20h00). Un rendez-vous forcément particulier pour celui que personne n'a oublié dans l'effectif dijonnais.

« Comme il le disait, il revient dans son jardin. Maintenant, ce n'est plus son jardin, il l'a quitté. C'est un joueur qui nous a apporté beaucoup la saison dernière », a reconnu Olivier Dall'Oglio en conférence de presse. Mais que Lois Diony ne s'attende pas à un accueil trop chaleureux. « On sera copains avant, et après on est moins copains. J'espère que mes joueurs sauront s'en souvenir », a prévenu l'entraîneur de Dijon. Et son message est visiblement passé si l'on se fie aux déclarations de ses joueurs avant la réception de l'ASSE. « C'est notre pote, mais sur le terrain, il n'y aura plus de copains car on va défendre le maillot du DFCO. Il n'aime pas trop le contact, on n'hésitera pas à lui rentrer dedans », a confié le latéral Oussama Haddadi dans les colonnes du Bien Public.
Chafik : « Le fait de bien se connaître, c'est à double tranchant »
Bien se connaître, est-ce un atout pour le DFCO ou pour l'adversaire stéphanois ? C'est la question qui a trotté dans la tête des Dijonnais toute la semaine dans la préparation de ce match. « C'est un avantage de bien le connaître, tranche Olivier Dall'Oglio. Il nous connaît aussi, ça fait partie du jeu. Mais je vais peut-être aussi changer mes principes... » Fouad Chafik est plus méfiant : « Le fait de bien se connaître, c'est à double tranchant. Il nous connaît par cœur car ça faisait plusieurs saisons qu'il jouait à Dijon, mais nous aussi on le connait et on pourra peut-être avoir plus de solutions pour le bloquer », estime l'international marocain sur le site du DFCO.
Dall'Oglio : « On verra s'il accepte la concurrence »
Auteur de 11 buts en Ligue 2 en 2015-16, puis de 11 buts en Ligue 1 en 2016-17, Lois Diony a rejoint Saint-Etienne pour franchir un palier et s'imposer comme l'un des meilleurs attaquants français du championnat. Une mission longue à démarrer, le Stéphanois n'ayant pas encore trouvé le chemin des filets en quatre matchs de championnat. Son coach Oscar Garcia ne s'inquiète pas pour autant : « Après le premier but tout va changer. On lui parle beaucoup et nous travaillons individuellement avec lui parce que nous avons besoin de lui à son meilleur niveau. » De loin, son ex-entraîneur ne semble pas non plus très inquiet. « Actuellement, il ne joue pas tous les matchs, la concurrence est certainement plus importante. On verra s'il accepte ou pas cette concurrence, mais ça ne peut que le faire grandir », juge Olivier Dall'Oglio. Un regard bienveillant, toujours. Mais pas pendant les 90 minutes du duel entre Dijon et Saint-Etienne.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU