Fabio Celestini recalé, Pascal Dupraz proposé... Saint-Etienne a des possibilités mais va devoir trancher

Fabio Celestini recalé, Pascal Dupraz proposé... Saint-Etienne a des possibilités mais va devoir trancher©Media365

Rédaction , publié le vendredi 24 mai 2019 à 09h42

Comme l'indique L'Equipe, les présidents stéphanois Roland Romeyer et Bernard Caïazzo sont toujours aussi divisés concernant le nom du futur entraîneur des Verts. Pascal Dupraz aurait par ailleurs été proposé à l'ASSE.

Voilà un feuilleton qui ne fait que commencer. Vendredi soir, Jean-Louis Gasset disputera à Angers (21h05) sa dernière rencontre sur le banc de l'AS Saint-Etienne. La fin d'une aventure d'un an et demi qui aura été une réussite, puisque les Verts ont retrouvé l'Europe grâce à lui. Le départ de l'ancien adjoint de Laurent Blanc va donc laisser un vide... dont il est très difficile de savoir, pour le moment, comment il sera comblé. Dans son édition de vendredi, L'Equipe rappelle que Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance stéphanois et Roland Romeyer, président du directoire, ont des idées bien différentes à ce sujet. Le premier voudrait un coach de renom tel que Claude Puel ou Laurent Blanc sur son banc, quand son associé prône la solution interne. Dans ce cas de figure, c'est un ticket Ghislain Printant - Julien Sablé qui est prôné... sans savoir si les deux intéressés veulent vraiment du poste.

Celestini recalé, Dupraz proposé

En effet, Sablé a connu une première expérience douloureuse en tant que numéro 1 après le départ d'Oscar Garcia et souhaiterait continuer d'apprendre en tant qu'adjoint. Pour l'ancien coach de Bastia, très difficile de connaître sa position... Reste alors Laurent Battles - loin d'être la solution privilégiée, ou encore Razik Nedder, coach des moins de 19 ans encore très jeune (32 ans). Alors, les deux patrons des Verts pourraient couper la poire en deux en termes de profil. Libre depuis son départ de Toulouse en janvier 2018, Pascal Dupraz a été proposé jeudi au club du Forez selon le quotidien. Celui qui est également passé par Evian entretiendrait d'ailleurs de bons rapports avec Romeyer. Le Suisse Fabio Celestini, lui, a été recalé dans le même temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.