ASSE : Romeyer rend son tablier

ASSE : Romeyer rend son tablier©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 23 janvier 2018 à 10h24

La crise traversée par l'AS Saint-Etienne depuis le début de l'automne aura eu raison de son crédit patience déjà bien entamé.

Au club depuis plusieurs décennies, coprésident depuis 2006, et nommé président du directoire en 2010, Roland Romeyer a décidé de se mettre en retrait. Âgé de 72 ans, le dirigeant stéphanois se dit fatigué dans les colonnes de France Football, et annonce que Frédéric Paquet, qui a pris ses fonctions de directeur général lundi, sera le nouveau patron opérationnel du club forézien. « Il a toute notre confiance. Il aura des pouvoirs élargis, c'est lui le nouveau patron du club au quotidien. Je lui passe le relais. » De plus en plus critiqué en interne et par d'anciennes figures de l'ASSE, Roland Romeyer ne se sent plus à même de conduire la politique sportive des Verts. Sa suspension de deux matchs pour son comportement envers l'arbitre du match contre Monaco, fin décembre, a sans doute joué dans sa réflexion. « Ça fait presque deux ans que j'envisage de me retirer. J'avais prévu d'arrêter comme président du directoire à 70 ans, rappelle Roland Romeyer. On a dû modifier les statuts pour que je continue. Je suis dans le club depuis 1982. Ma boîte est même partenaire depuis 1963. Il arrive un moment où vous êtes fatigué. Je vis très mal tout ça, d'autant que je suis le premier supporter du club, depuis 1957. »Romeyer a mal vécu le derby« Moi aussi, j'ai très mal vécu la défaite dans le derby et tout ce qui s'est passé autour, poursuit-il dans les colonnes de l'hebdomadaire. Ce soir-là, je ne suis même pas rentré chez moi... J'ai passé une nuit blanche dans mon bureau à l'Etrat. Je ne dors plus trop, je prends des somnifères. J'ai perdu l'envie. Je ne vais pas laisser ma vie au stade. J'arrive au bout de l'histoire et j'ai besoin de respirer. Il faut savoir transmettre dans de bonnes conditions. Le club a bien grandi, il devient lourd à diriger. » Même si, pour l'instant, il conserve son poste de président du directoire, Roland Romeyer semble donc décidé à s'effacer au profit de Frédéric Paquet. Ce dernier, qui a effectué une grande partie de sa carrière de dirigeant à Lille dans les années 2000 et 2010, va rapidement devoir mettre les mains dans le cambouis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.