ASSE : On avance pour le nom du prochain entraîneur...

ASSE : On avance pour le nom du prochain entraîneur...©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 24 mai 2019 à 16h40

Des deux présidents stéphanois, il était apparemment celui qui freinait des deux pieds pour le remplacement de Jean-Louis Gasset par Ghislain Printant.

Mais ce vendredi, dans une interview accordée à L'Equipe, Bernard Caïazzo semble avoir revu son jugement. Ou, tout du moins, fait-il une mise au point, invitant les gens à « ne pas parler à sa place ». « Ghislain, je l'apprécie, débute Caïazzo. Il m'a toujours fait une bonne impression. Toutes les informations sur lui sont bonnes. Y compris celle de Jean-Louis. Pour moi, le favori pour ce poste, c'est lui. Humainement et professionnellement, il a prouvé son efficacité avec Jean-Louis. » L'ancien entraîneur de Bastia, adjoint de Gasset depuis un an et demi, pourrait donc retrouver un poste de numéro un la saison prochaine. « J'ai une totale confiance en Jean-Louis. Quand il me donne un conseil, je considère qu'il y a plus de chance que je le suive que le contraire », ajoute Caïazzo.

Pour Sablé, c'est plus flou

L'unanimité semble donc claire autour du nom de Ghislain Printant. Même Dominique Rocheteau, avant de prendre du recul, a jugé cette solution comme « la bonne et la meilleure ». On ne parle plus ici d'un ticket avec Julien Sablé. Au sujet de ce dernier, le co-président de l'ASSE dit clairement que ce sera à « l'entraîneur » de décider. Parmi les noms cités ces derniers jours, celui de Claude Puel. « Qui a parlé avec lui ? Personne. Il s'agit donc d'un non-sujet, tant que je n'ai pas eu de discussions approfondies. Sinon, chacun peut mettre vingt-cinq noms », répond Bernard Caïazzo. Si Ghislain Printant semble donc en pôle pour succéder à Jean-Louis Gasset, aucune décision n'est donc arrêtée à l'heure où les Verts vont disputer leur dernier match de la saison à Angers. Alors quand ? « Le plus vite sera le mieux », juge le patron du club forézien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.