Stade Rennais : Une nouvelle suspicion de cas positif

Stade Rennais : Une nouvelle suspicion de cas positif©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le vendredi 25 septembre 2020 à 20h06

A l'aube du déplacement du Stade Rennais à Saint-Étienne pour le match de la 5eme journée de Ligue 1 (ce samedi, 17 h), le club breton a annoncé qu'il existait une suspicion de cas positif au Covid-19 concernant l'un de ses joueurs, qui a été placé à l'isolement.

Le virus semble toujours actif du côte de l'Ille-et-Vilaine et de Rennes. Alors qu'on recensait jusqu'à quatre cas positifs de Covid-19 à la fin du mois d'août avant de remarquer une accalmie, le club Rouge et Noir a publié un communiqué cet après-midi sur ses réseaux sociaux afin d'avertir d'une suspicion de cas avéré à quelques heures d'affronter Saint-Étienne (ce samedi, 17 h). Ce vendredi, le Stade Rennais a révélé que le doute pesait sur un membre de l'effectif, un joueur dont le nom n'a pas été révélé. La formation bretonne, qui a pris la route dans l'après-midi pour la cité du Forez, a précisé que la personne avait été "automatiquement placée à l'isolement et reste en contact permanent avec le staff médical."


Comme le veut le protocole mis en place et à 48 h d'une rencontre de Ligue 1, les joueurs ainsi que l'ensemble du staff ont été testés jeudi matin. L'opposition entre l'AS Saint-Étienne et le Stade Rennais constitue le premier choc de la saison entre le premier et le deuxième du championnat. Les deux équipes possèdent le même bilan (10 points) mais ce sont les Stéphanois qui dominent actuellement le classement au prisme d'une meilleure différence de buts (+6 contre +4). Les hommes de Claude Puel ont très bien commencé en s'imposant contre Lorient (2-0), contre Strasbourg (2-0) et à Marseille (0-2) avant de subir un coup d'arrêt contre le FC Nantes, finalement repris alors qu'ils menaient 2-0 (2-2). Les joueurs de Julien Stéphan ont eux lancé leur saison par un match nul à Lille (1-1) avant de gagner contre Montpellier (2-1), à Nîmes (2-4) et contre Monaco (2-1).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.