Stade Rennais : Stéphan devrait rester

A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le vendredi 17 mai 2024 à 19h42

Le Stade Rennais achève sa saison ce dimanche contre Reims presque dans l'anonymat alors que l'Europe était son principal objectif. Un directeur sportif et des joueurs sur le départ, le SRFC devrait tout de même pouvoir compter sur Julien Stéphan.

Ce n'est clairement pas de cette manière que le Stade Rennais espérait clôturer cet exercice. Le SRFC avait l'ambition de jouer l'Europe en début de saison, lui qui restait avec le PSG, le seul club français à se qualifier pour les matchs du milieu de semaine depuis 2018. À une journée du baisser de rideau, les Rouge et Noir joueront au mieux, une huitième place. Le club brétillien avait largement les moyens de s'inscrire parmi les membres du Top 4 au regard de son expérience, de son budget et de la qualité de son effectif mais force est de constater que Rennes a perdu son souffle au fur et à mesure de l'avancée du championnat. Bruno Genesio a jeté l'éponge à la mi-novembre, certaines recrues n'ont pas été au niveau ou ont été souvent blessées. Une (Matic) a même pris la poudre d'escampette six mois plus tard.

Le retour de Julien Stéphan a permis aux Rennais de redorer leur blason en début d'année puis l'équipe s'est petit à petit liquéfiée. Incapable de prendre des points dans le sprint final, le SRFC va anonymement en terminer dans une ambiance assez spéciale. Depuis quelques jours, il se murmure que Florian Maurice, le directeur sportif, devrait quitter la Bretagne. Il en avait déjà été question lors du retour de Julien Stéphan mais l'ancien joueur avait finalement décidé de rester. Cette fois-ci, ce devrait être acté. Sans participation à une Coupe d'Europe la saison prochaine, plusieurs éléments de l'équipe devraient également filer. L'entraîneur, annoncé sur le départ selon certaines rumeurs, a assuré qu'il resterait.

Priorité à la défense

En conférence de presse avant le dernier match de la saison à Reims, le technicien a fait un état des lieux des derniers jours. « On a eu des réunions d'analyse et de projection sur la saison prochaine, pour corriger ce qui est nécessaire, gagner en régularité, a récapitulé l'entraîneur. Beaucoup de choses sont dites, écrites. Me concernant, il n'y a pas de sujet, je suis arrivé hyper motivé, je suis encore très motivé aujourd'hui, très investi dans la mission. Après, on a des postes à responsabilités qui peuvent être jalousés, enviés, mais en tout cas, on me l'a reconfirmé encore ce matin (vendredi) très clairement de vive voix (que sa mission continue). »

Face à la presse, Julien Stéphan a botté en touche au sujet de Florian Maurice et s'est concentré sur les prestations de son équipe. « Depuis notre retour (fin novembre), le bilan comptable, c'est 1,62 point pris (en moyenne par match en L1), une sixième place sur le parcours, affirme l'ancien entraîneur de Strasbourg. 1,62 sur toute la saison, ça nous mettrait à égalité avec Nice aujourd'hui, donc je pense que ce bilan est cohérent. On n'a pas tout bien fait, tout n'a pas été parfait, il y a des choses qu'on peut améliorer, mais ce bilan mérite un minimum de respect quand même avec aussi une demi-finale de Coupe de France, des joueurs qui se sont développés, beaucoup de buts, donc il y a eu des bonnes choses. » Il en a profité pour présenter les grands axes de la saison prochaine avec un « rééquilibrage » de l'effectif pour avoir « plus de maturité, d'expérience, en gardant de la qualité technique et le modèle du club (la formation) ». Sans oublier la défense, le plus gros chantier à venir pour les Rouge et Noir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.