Stade Rennais : Quand Thomas Thouroude reprend "La Vallée de Dana" en Camavinga

Stade Rennais : Quand Thomas Thouroude reprend "La Vallée de Dana" en Camavinga©Media365
A lire aussi

Clément Pédron : publié le lundi 14 septembre 2020 à 16h41

Une semaine après ses grands débuts avec l'Équipe de France, le Rennais Eduardo Camavinga fait déjà l'objet de toutes les attentions. Même dans l'univers de la musique, où Thomas Thouroude lui a dédié une parodie sur l'air de "La Vallée de Dana".



On ne compte plus le nombre de sollicitations dont Eduardo Camavinga (17 ans), le joueur du Stade Rennais, fait l'objet depuis quelques temps. Après une première saison avec l'équipe professionnelle où il a compilé un but et deux passes décisives en 36 matchs l'an dernier, l'ancien joueur de Fougères (Ille-et-Vilaine) n'en finit plus d'épater tout le monde cette saison. Le natif de Miconje (Angola) en est déjà à une réalisation (contre Montpellier) et une assistance en trois rencontres de Ligue 1 cette saison. Le Français, naturalisé en décembre 2019, a tellement fait parler de lui que Didier Deschamps, le sélectionneur de l'Équipe de France, l'a convoqué pour les deux rencontres comptant pour la Ligue des Nations (en Suède et contre la Croatie) la semaine dernière.

Avec les Bleus, Eduardo Camavinga a participé aux retrouvailles de la France contre les Croates, où il a joué 27 minutes en montrant immédiatement une aisance et une facilité incroyables pour son âge. Le milieu de terrain rennais symbolise la nouvelle hype du foot français. Pour preuve, le journaliste et animateur Thomas Thouroude s'est récemment illustré en parodiant "La Vallée de Dana" de Manau à la gloire de la nouvelle coqueluche de la Ligue 1. Dans le clip vraisemblablement tourné au Cap Fréhel, l'ancien animateur de l'Équipe du Dimanche sur Canal + multiplie les clichés amusants sur la Bretagne à coup de vareuse rouge, bonnet, lunettes et bottes.

Un départ au Real l'an prochain ?

Thomas Thouroude se glisse dans la peau des supporters rennais en rappelant les déboires contre Guingamp avec « fini le temps où on perdait contre les Guingampais », car « avec Camavinga, ça y est, tout a changé. » Surtout, il partage en musique les craintes des aficionados du Stade Rennais par rapport au futur mercato avec « tous les week-ends, il enchaîne les dingueries, tout le monde nous l'envie. Prions pour qu'Eduardo ne nous quitte pas au mercato. » En réalité, le Français fait l'objet de nombreuses convoitises depuis ses débuts. La semaine dernière, le quotidien espagnol AS faisait état d'une offre des Merengue pour Camavinga, mais aussi Dayot Upamecano et Kylian Mbappé à l'été 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.