Stade Rennais : L'interview-vérité de Ruello

Stade Rennais : L'interview-vérité de Ruello©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 20 octobre 2017 à 17h45

Le président de Rennes René Ruello s'est confié à la chaîne TV Rennes sur les difficultés rencontrées par son club ces derniers jours.

La crise
« La crise que vous évoquez, c'est dans les journaux ! Le Stade Rennais se porte bien, a des finances extrêmement saines, les différents services fonctionnent très bien, le stade se remplit bien », débute René Ruello dans cet entretien fleuve publié par TVR. Restent les mauvais résultats de l'équipe de Christian Gourcuff, engluée en bas de tableau après deux revers de rang contre Caen et Guingamp. « Sur le plan sportif, on est dans une passe qui n'est pas facile à vivre, reconnait le président, sans parler de crise. On est quinzième, on est à quatre points de Nice, je ne vois pas où est la crise. Ce qui vient de se passer est significatif : voilà comment se fabrique une crise. »
Létang
« Oui, c'est vrai. On cherche quelqu'un depuis le départ de Mikaël Silvestre. D'autres personnes ont été contactées. Mais pour l'instant, aucun choix n'a été fait. Dans le papier de L'Equipe aujourd'hui (ndlr : où il est question d'un départ de Ruello après le match contre Lille ce samedi), il est écrit que René Ruello a été débarqué en 2002. C'est faux », assure... René Ruello, qui invoque notamment de graves problèmes familiaux à l'époque, dont seul François Pinault était informé.
Son départ
Lundi, René Ruello a été annoncé débarqué de la président des Rouge et Noir par plusieurs médias locaux. Le lendemain, il a finalement été confirmé par la conseil d'administration du club breton. « Il n'y a aucun fait, peste-t-il aujourd'hui. J'arrive dans mon bureau et un copain m'appelle pour me dire que je suis débarqué du Stade Rennais. Je ne comprends pas bien. Donc j'ai pris mon téléphone, j'ai appelé M.Pinault qui me répond qu'il n'est au courant de rien. Et puis c'est parti partout... Tout ce qui se dit dans la presse est édulcoré et modifié. Les journalistes ont cette faculté à faire les questions et les réponses. Qu'ils nous laissent travailler en paix, dans la sérénité. Et là, il n'y aura pas de crise au Stade Rennais. Avec la famille Pinault, on s'entend bien. François Pinault m'a demandé de venir au Stade Rennais. J'ai accepté de revenir par passion, par amour du football et par amour de ce club. Et aussi pour rendre service à M.Pinault. Donc le jour où il me demande d'arrêter, il n'y aura aucun problème. Je lui ai d'ailleurs déjà dit qu'il me faudra un successeur car j'aurai bientôt 70 ans et je ne vais pas être président jusqu'à 80 ans. »

 

 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.