Rennes : Lamouchi reste prudent

Rennes : Lamouchi reste prudent©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 13 avril 2018 à 11h25

Dans une interview accordée au site du Stade Rennais, Sabri Lamouchi a appelé ses joueurs à la prudence avant la réception de Metz samedi soir (20h00). L'entraîneur rennais se méfie de la lanterne rouge alors que le club breton tient une belle occasion de conforter sa cinquième place.

Grâce à deux bons matchs nuls contre Monaco et Nice la semaine dernière, le Stade Rennais reste bien placé dans la course à la cinquième place. Et sur le papier, le club breton tient même une occasion de réaliser une belle opération ce week-end avec la réception de Metz, lanterne rouge du championnat. Un match dont se méfie cependant Sabri Lamouchi : « On sait que si on veut rester à la cinquième place, il nous faut faire très peu d'erreurs. Il faut se concentrer sur notre travail et sur nos prestations. Moins on fera d'erreurs et plus on aura de chances d'y parvenir. Il nous faut redoubler de vigilance. Il ne faut avoir ni excès de confiance, ni suffisance. Bien au contraire, il faut encore plus de détermination », explique le coach rennais dans une interview publiée par le site du club.« La position de Metz n'est pas facile mais on doit les aborder avec le plus grand respect, poursuit Sabri Lamouchi. Depuis Noël, je pense même qu'ils méritaient mieux. Il y a des faits de jeu et des décisions qui leur ont été défavorables. C'est dommage mais ils s'accrochent. Il faut reconnaître ceci. Ils n'ont pas baissé les bras et continuent de se battre. Ce ne sera pas une journée portes ouvertes, loin de là. Ce sera difficile même. » Mais Rennes devra absolument prendre des points afin de préparer au mieux son déplacement à Nantes la semaine suivante. Un derby pour lequel le SRFC sera privé de joueurs majeurs suite à des accumulations de cartons jaunes (Benjamin André et Ismaïla Sarr notamment). « On a prévenu et évoqué ce cas avant... Tous ces petits détails sont importants. Il faudra faire avec, regrette l'ancien sélectionneur ivoirien. On sera pénalisé bien entendu mais c'est de notre faute. On trouvera les solutions le jour venu pour pallier les absences. Concentrons-nous sur le match de Metz qui est peut-être le match le plus important de la saison. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.