Rennes : L'opération séduction de Genesio

Rennes : L'opération séduction de Genesio©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 05 mars 2021 à 16h08

Ravi de diriger à Rennes "l'un des meilleurs effectifs de Ligue 1", Bruno Genesio, nouvel entraîneur du club rennais, a aussi évoqué ses rapports avec les supporters, qui n'ont pas toujours été simples à l'OL. 

 

Il est de retour ! 21 mois après son départ de Lyon, Bruno Genesio a été officiellement présenté à Rennes vendredi. Libre après une saison et demie en Chine, au Beijing Guoan, l'entraîneur de 54 ans a retrouvé en Bretagne Florian Maurice, l'ancien responsable de la cellule recrutement de l'OL devenu l'an dernier le directeur technique du Stade Rennais. Successeur de Julien Stéphan, qui a démissionné la semaine dernière après une quatrième défaite consécutive, Genesio va diriger, selon lui, "l'un des meilleurs effectifs de Ligue 1" avec qui il compte bien rapidement redresser la barre, alors que les Bretons occupent la dixième place du classement, comme il l'a confié en conférence de presse : "Le plus important, c'est de mettre fin de à cette spirale négative. Après, on essayera d'aller chercher l'Europe. C'est encore largement possible." 

"Je ne peux pas maîtriser les réactions des supporters ou celles des journalistes"

Et s'il apprécie de diriger "une équipe construite pour avoir la possession", ce pur Lyonnais a déjà repéré les domaines où elle peut encore s'améliorer : "Ce qui leur manque à mon goût, c'est de la prise de risque, du changement de rythme, le sens du sacrifice. Il faut aussi être plus agressif, avoir envie de marquer." Il a aussi évoqué ses rapports avec les supporters, qui n'ont pas toujours été des plus simples lorsqu'il était à l'OL. "Je souhaite rencontrer les représentants des groupes de supporters. Ils font pleinement partie du club. On a besoin d'eux, il n'y a pas d'équipe sans supporters. Du souvenir que j'ai, ce sont des vrais supporters qui poussent leur équipe. Mais je sais que ce sont les résultats qui vont définir notre relation", a-t-il poursuivi, avant de conclure : "Après je ne peux pas maîtriser leurs réactions ou celles des journalistes." Et il va pouvoir apprécier sa cote de popularité dès la semaine prochaine, puisque le Stade Rennais se déplacera sur la pelouse de l'Olympique de Marseille en match en retard de la 22e journée de Ligue 1. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.