Rennes : Bourigeaud raconte les causeries de Julien Stéphan

Rennes : Bourigeaud raconte les causeries de Julien Stéphan©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 14 mars 2019 à 12h08

Le milieu de terrain de Rennes Benjamin Bourigeaud a raconté les causeries marquantes de son entraîneur Julien Stéphan dans les colonnes de L'Equipe ce jeudi.



Tout le monde se souvient de la causerie de Pascal Dupraz pour éviter la relégation de Toulouse en 2016. Ce jeudi, Benjamin Bourigeaud a affirmé que son entraîneur au Stade Rennais Julien Stéphan ne manquait pas d'imagination pour motiver son effectif. Entre la double confrontation face à Arsenal en huitième de finale de Ligue Europa, le club breton a affronté Caen en Ligue 1. Un avant match marquant comme le raconte le milieu de terrain dans les colonnes de L'Equipe : « A chaque causerie, il a cette personnalité qui fait qu'il te donne envie de jouer, de te surpasser. C'est comme avant Caen, il nous a fait un truc... Il prend un verre dans les mains et nous dit : « Ça, c'est votre dynamique, c'est un truc que vous avez, qui est précieux en ce moment. Et si vous balancez tout... » Et il balance le verre, comme ça, dans le vide. Le verre se brise. Là, il nous dit : « Voyez, si vous lâchez cette dynamique-là, vous pouvez tout casser, et aujourd'hui, on n'a pas le droit de casser ça, surtout après le match de jeudi qu'on vient de faire. » Ça stimule. »

« Des images qui restent »

Autre idée de Julien Stéphan pour stimuler ses joueurs : leur montrer des images des supporters. « Avant le Betis, il avait passé des vidéos de nos supporters venus en nombre à Séville, comme avant Arsenal avec les gens qui avaient dormi devant le stade, pour montrer à quel point il est important, pour eux comme pour nous, de devoir se surpasser. Ce sont des images qui restent, il faut persévérer » a confié Benjamin Bourigeaud. Nul doute que les Rennais seront gonflés à bloc ce jeudi (21h) pour décrocher leur qualification en quarts de finale de Ligue Europa sur le terrain d'Arsenal. Avec sûrement une nouvelle causerie marquante de leur coach au programme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.