Ligue 1 : Le président de Rennes s'emporte contre l'arbitre du derby

Ligue 1 : Le président de Rennes s'emporte contre l'arbitre du derby©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 14 septembre 2019 à 23h45

Après la rencontre Brest-Rennes (0-0), Olivier Létang s'en est pris à l'arbitrage de Clément Turpin.

Olivier Létang est un président en colère. Samedi soir, une heure après le coup de sifflet final du derby entre Brest et Rennes (0-0), le président rennais s'est fendu d'une interview publiée sur le site de son club. Il y critique vertement l'arbitrage de Clément Turpin. « Il y a deux situations qui sont pour le moins ambiguës. En première période, il y a penalty non sifflé sur Raphinha. On a revu les images, il y avait faute. À aucun moment il y a eu consultation du VAR. Et il y a ce fait du match qui est assez important... », souffle l'ancien dirigeant du PSG. Le fait de match en question, un but annulé aux Rennais après consultation des images. Mais l'arbitre avait d'abord validé ce but, et ce n'est qu'après les nombreuses plaintes des joueurs brestois qu'il s'est décidé à aller voir son écran.

Létang : « Quand une décision ne nous est pas favorable, on n'engage pas ? »

Larsonneur, le gardien brestois, a été percuté par son propre défenseur et n'a pas pu intervenir, ensuite, sur un tir à bout portant de Raphinha. Sur les images, on voit le défenseur brestois légèrement poussé en direction de son gardien, raison pour laquelle but a finalement été refusé aux Rennais.



« L'arbitre est revenu sur une situation qu'il avait mesurée et partagée. C'est forcément particulier, quelque chose que je n'avais jamais connue, peste Létang. On s'aperçoit que sur les derniers matchs, cinq points se baladent quelque part. On ne va pas entrer dans la parano ou la théorie du complot mais il faut s'interroger. Cela veut dire quoi ? La prochaine fois qu'une décision ne nous est pas favorable, on n'engage pas ? », interroge le président du Stade Rennais, en colère au moment de quitter le stade Francis-le-Blé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.