Le président rennais convoqué par la LFP

Le président rennais convoqué par la LFP©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 19 octobre 2017 à 09h30

Alors qu'il s'est emporté contre l'arbitre après la défaite de Rennes à Guingamp samedi, le président du Stade Rennais René Ruello a été convoqué par la Commission de Discipline de la LFP.

Alors qu'il est contesté en interne et que la rumeur d'un départ s'est répandue en début de semaine, René Ruello va être sommé de s'expliquer par la Ligue de Football Professionnel. Le président du Stade Rennais est, en effet, poursuivi suite à sa violente charge à l'encontre de Frank Schneider, l'arbitre du match de la 9eme journée de L1 entre Guingamp et Rennes samedi dernier. René Ruello avait affirmé devant les caméras et les micros que ce dernier était « un prétentieux, entêté et sûr de lui ». Des propos qui ont provoqué l'émoi du Syndicat des Arbitres de Football d'Elite (SAFE), qui avait dénoncé « des propos inadmissibles et outranciers » et « l'irresponsabilité totale et l'indécence d'un président qui n'a pas - contrairement à ce qu'il certifie - échangé avec l'arbitre samedi soir » dans un communiqué.
Deux à trois semaines d'attente pour Ruello
Suite à ces déclarations pour le moins tapageuses, le Comité National de l'Ethique, émanation de la Fédération Française de Football, a décidé de saisir la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel. Cette instance devra trancher sur la sanction à appliquer à René Ruello, ce dernier devant s'expliquer devant ladite commission dans un délai de deux à trois semaines. Reste à savoir si René Ruello sera toujours à la tête du club breton au moment d'être entendu par les membres de la Commission de Discipline de la LFP, la rumeur ayant été dégonflée par une réunion du Conseil d'Administration du Stade Rennais pour être remplacée par celle d'une mise en vente de tout ou partie du club par la famille Pinault, propriétaire du club.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU