L1 - Rennes : Une occasion à ne pas laisser passer

L1 - Rennes : Une occasion à ne pas laisser passer©Media365

Rémi Farge, publié le dimanche 29 avril 2018 à 08h46

Privé de succès depuis quatre journées de Ligue 1, le Stade Rennais a l'occasion de se relancer contre Toulouse ce dimanche (15h00). Avec le match nul de Nice samedi, les Bretons peuvent surtout doubler les Aiglons.

Avec la victoire de Saint-Etienne à Montpellier vendredi (0-1), les Rennais faisaient la moue. Mais samedi, quand Nice a été accroché à Strasbourg (1-1), ils ont retrouvé le sourire. Car avec cette contre-performance niçoise, la possibilité est offerte aux Bretons de retrouver la sixième place. Pour cela, il faudra toutefois battre Toulouse (15h00), sous pression dans la course au maintien suite aux succès de Troyes et de Lille la veille. « On a une revanche à prendre après notre match face à Metz. On a envie de se racheter devant notre public. Il faudra tout donner, y laisser les os s'il le faut », a prévenu Joris Gnagnon sur le site du SRFC.Gnagnon : « On est aux portes de quelque chose de beau »Un discours partagé par Sabri Lamouchi. Après quatre matchs sans victoire en Ligue 1, l'entraîneur rennais veut relancer la machine et surtout effacer les deux prestations très décevantes contre Metz (1-2) et Nantes (1-1). « Ce que j'essaie d'expliquer à mes joueurs, c'est que l'on a une chance extraordinaire de vivre une belle fin de saison, explique l'ancien milieu sur le site du club rouge et noir. On va jouer à domicile devant nos supporters qui parfois peuvent manquer de patience, on peut les comprendre. À nous d'être entreprenants, vigilants et déterminés pour emmener tout le monde avec nous dans cette dernière ligne droite. » Sauf défaite du PSG en finale de la Coupe de France, la sixième place sera européenne. Alors Rennes veut saisir sa chance. « C'est excitant, on est aux portes de quelque chose de beau. Il va falloir lâcher les chevaux. Mentalement, on a tous envie de bien finir », enchaîne Joris Gnagnon.Lamouchi : « Être conscient que ça ne tient qu'à nous »Saisir sa chance et surtout faire table rase du passé, après plusieurs années de déception pour le Stade Rennais. « On parle beaucoup de la fin de saison. Ce n'est pas le moment d'être pessimiste. On a des certitudes, prévient Sabri Lamouchi. Il faut être conscient que ça ne tient qu'à nous. Il y a quelques mois, on ne nous voyait pas dans cette situation, n'oublions pas que nous sommes toujours en course. On est vivant, on est toujours acteurs de notre fin de saison. On fera le point à la fin. Il faut lâcher les chevaux et faire moins de calculs. Il faut seulement être positif. » Comme si y croire sans trop penser au passé, c'était déjà une performance en Ille-et-Vilaine. Les mauvais souvenirs ont le dent dure...A voir aussi : >>> Toute l'actualité de la Ligue 1

Vos réactions doivent respecter nos CGU.