L1 - Rennes : René Ruello sort du silence

L1 - Rennes : René Ruello sort du silence©Media365

Rémi Farge, publié le mardi 10 octobre 2017 à 12h55

Dans une interview publiée sur le site officiel du Stade Rennais, René Ruello s'est exprimé sur les mauvais résultats du club breton. Le président rennais garde confiance en son groupe.

C'est sur le site officiel du club qu'il préside que René Ruello a choisi de communiquer. Pas le meilleur moyen pour éviter la langue de bois, mais le président du Stade Rennais a quand même profité de l'entretien publié lundi soir pour sortir de son silence et délivrer quelques messages, alors que les coéquipiers de Benjamin André connaissent un début de saison très compliqué, avec six points pris sur les huit premières journées. « Je ne suis absolument pas satisfait du classement actuel de l'équipe même si, avant la réception de Caen, nous restions sur trois matchs de très bonne qualité : la victoire à Marseille (1-3), la défaite contre Nice (0-1) et le nul à Saint-Etienne (2-2) dans les conditions que l'on sait. La déception après notre mauvaise prestation contre Caen est à la hauteur des espoirs qu'avaient fait naitre les trois matchs précédents », regrette René Ruello, qui met la pression sur ses joueurs en vue du prochain match : « J'attends maintenant une réaction rapide du groupe et ce dès le prochain match à Guingamp (samedi). »
Ruello : « Pleine confiance en ce groupe »
Pour autant, le président rennais n'entend pas prendre de mesures fortes, comme le départ de Christian Gourcuff -réclamé par le principal groupe de supporters- et se range derrière ses joueurs. « Les joueurs sont évidemment comme nous, tous conscients de la médiocrité de cette dernière prestation et affectés par la situation. Il n'y a pas de recette miracle pour retrouver le cercle vertueux du succès. Il faut continuer à travailler le projet de jeu défini en début de saison. J'ai pleine confiance en ce groupe pour qu'il relève la tête et se mette en mode combat tout en continuant à produire du jeu, indispensable pour durer, comme ce fut le cas contre Toulouse, Marseille, Nice et Saint-Etienne », ajoute René Ruello. La saison dernière aussi, le président rennais avait mis la pression sur ses joueurs en début de saison. C'était après un lourd revers à Dijon et juste avant un match contre... Guingamp. Mais à l'époque, Rennes était dans la première partie du classement.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU