L1 - Rennes : Pas de conférence de presse avant le match contre Lille

L1 - Rennes : Pas de conférence de presse avant le match contre Lille©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 18 octobre 2017 à 17h48

Le Stade Rennais n'organisera pas de conférence de presse avant d'affronter Lille samedi. Le club breton a aussi maintenu le huis clos pour toute la semaine.

Même si le Stade Rennais a clarifié sa position mardi en annonçant que René Ruello était confirmé dans ses fonctions de président, la plus grande confusion contre de régner en Ille-et-Vilaine. Alors que des rumeurs de vente du club à des investisseurs chinois se sont propagées ces dernières heures, les Rouge et Noir ont décidé de préparer la venue de Lille samedi (20h00) en mode bunker. Comme c'était le cas mardi et ce mercredi, les entraînements de jeudi et de vendredi se tiendront à huis clos. Mais Rennes a aussi décidé de supprimer la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, à laquelle participent habituellement l'entraîneur et un joueur. Une décision qui expose le club à des sanctions, la conférence de presse étant obligatoire selon une convention signée entre la LFP, la FFF et l'UJSF (Union des journalistes sportifs).
Gourcuff : « On essaie de faire abstraction »
En attendant, le SRFC s'est contenté de publier sur son site internet une interview de Christian Gourcuff dans laquelle il n'est que très peu question du contexte actuel. « On essaie de faire abstraction de tout ce qui gravite autour du club, note seulement l'entraîneur rennais. Dans ce contexte-là, les joueurs sont impactés par l'environnement. Ou alors, cela suscite au contraire un sentiment de révolte et de solidarité supplémentaire. C'est un scénario classique de crise de résultats. (...) Il faudra bien évidemment rester concentré sur l'objectif de jeu et faire abstraction de l'environnement (ndlr : contre Lille). Notre début de match sera important mais il faudra être aussi capable de tenir 90 minutes. » il faudra se contenter de cet avant-match.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU