L1 - Rennes : Discret et déterminant, le retour de Prcic a fait du bien

L1 - Rennes : Discret et déterminant, le retour de Prcic a fait du bien©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 17 septembre 2017 à 10h12

Discret de nature, travailleur de l'ombre sur le terrain, Sanjin Prcic n'est pas du genre à se mettre en avant. Dimanche dernier à Marseille, la quantité de performances individuelles dans les rangs rennais lui a même permis d'échapper au feu des projecteurs. Et c'est sans regret qu'il a laissé les premiers rôles à Wahbi Khazri, Ismaïla Sarr ou Benjamin Bourigeaud. Pourtant, son retour dans le onze de départ du Stade Rennais au Vélodrome a changé beaucoup, beaucoup de choses.

Blessé depuis le début de la saison, le Bosnien a retrouvé sa place dans l'entrejeu, à côté de Benjamin André, et a récité à la perfection ses qualités de placement, de récupération et de relance. « Il faisait partie des absents pendant la préparation, a expliqué Christian Gourcuff après la victoire à Marseille sur le site du SRFC. J'attendais son retour, il fallait qu'il se rétablisse et qu'il se remette à niveau physiquement. On a vu la saison dernière que c'était un joueur sur lequel on comptait évidemment. » De retour d'un prêt à Pérouse (en Serie B) en début de saison dernière, Sanjin Prcic ne partait pas titulaire. A Rennes, beaucoup avaient même fait une croix sur lui. Mais sous la houlette de Christian Gourcuff, l'ancien Sochalien s'est fait remarquer et le feeling du jeu a tout de suite fonctionné entre les deux hommes, au point que le natif de Belfort a disputé 25 matchs de Ligue 1 en 2016-17.
Une présence qui stabilise le 4-4-2 rennais
Sa présence rassure l'entraîneur rennais. Car Sanjin Prcic est presque essentiel dans le 4-4-2 si cher au Breton. « On n'a pas changé de système, les principes sont les mêmes, ce n'est pas figé, ça demande juste beaucoup de mouvement », précise l'international bosnien. Un schéma tactique que les Rouge et Noir ont respecté à la lettre à Marseille. « C'est l'organisation qui permet de maintenir cette intensité, argue Gourcuff. Ça permet de doser les efforts. C'est pour ça qu'il faut la respecter de façon encore plus rigoureuse, pour certains c'est acquis. Benjamin Bourigeaud a récité son rôle à la perfection. Pour d'autres c'est moins évident car c'est moins naturel. Il faut renforcer ce travail pour avoir plus d'emprise sur le match. »
Prcic arrive avec sa fraîcheur
Après avoir assisté de loin au début de saison pénible de ses coéquipiers, le joueur formé à Sochaux veut enchaîner contre Nice ce dimanche après-midi (17h00). C'est contre ces mêmes Niçois qu'il avait réussi l'une de ses prestations les plus abouties la saison dernière, lors du match nul entre les deux formations au Roazhon Park (2-2). « On s'attend à un match difficile parce qu'il y a une bonne équipe en face, avec un bon entraîneur. On aura une opposition de qualité, prévient Prcic. Mais cette victoire a permis de bien travailler cette semaine. Ça fait du bien au niveau mental et comptable. À Marseille on a démontré qu'on avait de la qualité. On peut faire encore mieux. Il faut juste apprendre à être régulier. » Une régularité qui, à Rennes, ne passera que par une rigueur tactique de tous. Et ça, Sanjin Prcic semble l'avoir bien compris après un an de 4-4-2 à la sauce Gourcuff.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU