Grenier : " Ce journaliste est simplement malhonnête "

Grenier : " Ce journaliste est simplement malhonnête "©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le jeudi 06 décembre 2018 à 12h27

Clément Grenier est apparu en colère contre un journaliste après la victoire du Stade Rennais contre l'Olympique Lyonnais (2-0).

Mercredi soir, Clément Grenier ne nageait pas totalement dans le bonheur malgré la victoire de son club, le Stade Rennais, sur le terrain de son club formateur, l'Olympique Lyonnais (2-0). Le milieu de terrain s'est dit vivement choqué d'une information parue dans Ouest-France. Selon le quotidien, il était indirectement à l'origine de la mise à pied de Sabri Lamouchi en ayant fait part de ses réserves au président Olivier Létang quant aux capacités de l'entraîneur de mener l'équipe.


« En colère » pour le départ de Lamouchi


Au micro de Canal+, Clément Grenier s'est donc indigné : « J'ai beaucoup aimé le travail avec Lamouchi, a-t-il insisté. Je ne me suis jamais caché et je ne me cacherai jamais. J'étais très déçu et très en colère après son départ. Je le dis encore une fois, il le sait de toute façon. Je le redis car la vérité est trop importante à mes yeux. Le président le sait aussi, on avait un attachement en commun. Il est venu me chercher en vacances pour me faire signer au Stade Rennais. Je ne peux que lui devoir tout ce que j'ai fait. J'essayais de le faire sur le terrain et aussi en dehors. Ce journaliste qui n'a pas eu le courage de signer son document, je pense qu'il est simplement malhonnête. »

Grenier de retour


Clément Grenier tente de relancer sa carrière. Le milieu de 27 ans avait été prêté par l'Olympique Lyonnais en 2017 à l'AS Roma pour 6 matchs joués seulement. Sa signature à l'EA Guingamp la saison passée au mercato d'hiver lui a permis de retrouver un peu les terrains avec 15 matchs de Ligue 1. Il en a déjà joué 16 cette saison en championnat à Rennes, une renaissance pour celui qui a traversé une saison catastrophique en 2014-2015 (6 matchs de L1) dont il se remet lentement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.