Une première, un but et beaucoup de promesses pour Mbappé

Une première, un but et beaucoup de promesses pour Mbappé©Media365
A lire aussi

Lucile Alard, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 23h57

Kylian Mbappé n'a pas manqué ses débuts avec le Paris Saint-Germain. L'ancien joueur de Monaco a marqué son premier but avec son nouveau club. Il a affiché une complicité certaine mais à polir avec ses compagnons d'attaque, et notamment avec Neymar.

Ses moindres touches de balles, son contrôle le plus simple, ses passes et ses ouvertures : Kylian Mbappé a été scruté avec attention, vendredi, pour sa grande première avec le PSG. Et le gamin de Bondy n'a pas déçu. Entreprenant et en jambes, il a, en plus, eu la joie de marquer son premier but sous les couleurs parisiennes. Une réalisation importante puisque Paris était à ce moment-là tenu en échec sur la pelouse de Metz (1-1) et que le vice-champion de France a déroulé par la suite (1-5). Au-delà de ce but, toujours essentiel pour un attaquant, l'ancien Monégasque a affiché une complicité certaine avec Neymar. Il reste des automatismes à trouver entre les deux joyaux mais ce premier match ensemble a déjà semé des promesses de lendemains qui chantent.

Rouge provoqué

Unai Emery avait choisi de titulariser d'entrée de jeu sa dernière recrue du Mercato dans une équipe résolument tournée vers l'offensive. Aux côtés de Mbappé, Neymar, Edinson Cavani mais aussi Julian Draxler avec le Brésilien à gauche, l'Allemand à droite et l'international français en soutien de l'Uruguayen. Buteur, Kylian Mbappé a d'abord débloqué le match sur une action qu'il a davantage subi que choisi. En pleine course, le numéro 29 a été stoppé illicitement par Benoit Assou-Ekotto (56e). Carton rouge, sévère. Réduits à 10, les Messins ont sombré. Le premier but parisien de l'attaquant, une belle frappe dans la surface après une remise malheureuse d'un défenseur adverse, a suivi quelques minutes plus tard (59e).

Un but et une passe décisive

« C'était un beau but, a-t-il commenté au micro de Canal + après le coup de sifflet final. A la base je voulais faire une passe à Ney mais le défenseur l'intercepte et j'ai un temps de réaction plus rapide que mon adversaire et j'arrive à la placer en force. C'est dedans, on prend l'avantage et ensuite on a déroulé. » Son premier but aurait pu venir dès la première période. Mais il a eu le tact de laisser la priorité à Edinson Cavani sur une sublime ouverture de Neymar (31e). Mbappé - Cavani - Neymar, le trio a montré toutes les promesses de son association dès son premier match. En plus de la passe décisive du troisième en direction du deuxième, Mbappé a aussi été impliqué sur un but de Cavani, son deuxième en faisant une remise... de la main.

36 passes entre Mbappé et Neymar

Mais la complicité qui a particulièrement sauté aux yeux au cours de ces 90 minutes, c'est celle entre le Brésilien et le Français. Ils n'ont jamais cessé de se chercher, multipliant les passes (36 entre eux, la relation la plus prolifique du match) et les une-deux. Ces deux-là sont faits pour combiner ensemble dans les petits espaces. Dès la sixième minute, les compères ont tenté un double une-deux dans l'axe en vain. Ce n'était que le début d'une série de tentatives dont aucune n'a, au final, abouti sur un but malgré plusieurs frissons passés dans les travées de Saint-Symphorien. Car c'est aussi la leçon à retenir de ce match face aux Messins. La relation entre Mbappé et ses compagnons de l'attaque parisienne reste à polir. Et il faudra aussi la juger face à une adversité plus forte (Il faut le rappeler, Metz a été réduit à 10 quasiment toute la deuxième période).

« L'opportunité d'évoluer avec ce qui se fait de mieux »

Il faudra aussi voir, à terme, quel système Emery va fixer. Vendredi soir il a choisi de sortir de son 4-3-3 pour un 4-2-3-1 et titulariser Draxler. L'Allemand, après une bonne entame, a peu à peu disparu. Alors que ses trois autres compagnons d'attaque ont tous marqué. Le trio a tous les atouts pour contenter le PSG devant mais il faudra aussi veiller à ne pas trop encombrer l'axe de l'attaque, comme cela a été le cas parfois contre Metz. Mbappé, lui, se félicitait de pouvoir côtoyer de tels coéquipiers. « J'ai toujours voulu jouer avec des grands joueurs et aujourd'hui j'ai l'opportunité d'évoluer avec ce qui se fait de mieux dans le championnat, peut-être même en Europe. Je prends du plaisir et j'apprends de leur mouvement et de leur professionnalisme pour ensuite donner le meilleur de moi-même sur le terrain. » Si le meilleur ressemble à ce qu'on a vu ce soir, la suite s'annonce sublime.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Une première, un but et beaucoup de promesses pour Mbappé
  • c'est vraiment facile gagner metz !! et de surcroit le petit coup de pouce habituel une expulsion plus que plus litigieuse !!! j'ai regardé au moins 3 a 4 fois l'action pas evident !!

  • premier match abouti,forcement que jouer avec Neymar ne peut que lui faciliter son acclimatation.

  • oui Paris plus les arbitre en plus ca fait beaucoup déjà champion pas de souci moi je les attend en coupe des champion voir si les arbitre sont correcte

  • faut surtout pas les toucher les chèvres du PSG sinon carton rouge pour les autres le pognon doit circuler sous les tables la honte se PSG

  • Une première, un but et beaucoup de promesses pour Mbappé .....................et de nouvelles règles pour nos chers arbitres :
    - Au moindre contact, coup franc, ou penalty en fonction de la zone.
    - Si chute du joueur, coup franc et expulsion du joueur de l'équipe adverse.
    Faudra s'y habituer!!!!
    (pensée à Orlanducci, Domenech, Di Meco.........................................) ;-))

    nb: règles applicables aussi à Mr Neymar

    ajoutons une passe décisive...de la MAIN !!