Tuchel et Henrique en guerre, le Portugais menacé

Tuchel et Henrique en guerre, le Portugais menacé©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ : publié le samedi 02 février 2019 à 11h42

Les tensions sont vives entre Thomas Tuchel, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, et Antero Henrique, le directeur sportif. Le Mercato hivernal et le dossier Adrien Rabiot ont mis le feu aux poudres.

Les supporters ont eu beau actualiser les sites, zapper sur toutes les chaines de télévision, ils n'ont pas trouvé trace d'officialisation de recrues de la part du Paris Saint-Germain dans les dernières heures du mercato hivernal. A leur grand dam, une guerre interne serait déclarée entre leur entraîneur, Thomas Tuchel, et Antero Henrique, leur directeur sportif, dont les points de vue divergeraient sérieusement sur plusieurs dossiers. « Leur cohabitation apparaît aujourd'hui impossible et l'un des deux va devoir quitter Paris », écrit l'Equipe dans son édition du jour.

Tuchel voulait Gueye, Henrique préférait Thiago Mendes

D'après les informations de RMC Sport, Antero Henrique, intimement persuadé d'avoir convaincu Frenkie De Jong, aurait donné son aval pour la vente de Yacine Adli vers Bordeaux sans même prévenir Thomas Tuchel. Le Néerlandais de l'Ajax Amsterdam a finalement choisi le FC Barcelone. L'Allemand et le Portugais n'auraient même pas les mêmes priorités sur les joueurs à cibler dans les dernières heures. Tuchel voulait Idrissa Gueye, Henrique a donné priorité à Thiago Mendes, et l'Allemand a mis son veto. Selon Le Parisien, Tuchel visait Maximilian Eggestein, 22 ans, milieu de terrain du Werder Brême et a même fait venir son agent à Paris. Henrique n'aurait même pas daigné entamer des négociations.

L'avenir de Henrique entre les mains de Tuchel ?

L'ombre d'Adrien Rabiot a plané sur le Mercato hivernal. Thomas Tuchel a publiquement dit que la décision de l'envoyer en réserve était celle du club et non la sienne mais de la direction (donc celle d'Antero Henrique), mais qu'il l'accepterait s'il était remplacé. Le milieu est toujours là, l'Allemand devrait donc exiger son retour dans le groupe professionnel. D'après les informations de RMC Sport, l'avenir du Portugais à la direction sportive serait conditionné par le parcours en Ligue des champions. Il avait jusque-là le soutien de son président Nasser Al-Khelaifi, mais tout pourrait changer si le PSG ne voit pas les demi-finales. La situation se complique donc pour Antero Henrique car Arsène Wenger ferait l'unanimité au club et, pour rappel, Thomas Tuchel est un choix direct de l'émir Al-Thani.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.